• Je vous présente mes meilleurs voeux de santé, de joie et d'amitié pour 2020


    17 commentaires

  • 13 commentaires
  • (l'adoration des bergers - Georges de La Tour - v. 1645)

     

    Il est tout petit l'enfant, 

    bien innocent au milieu de ce monde froid

    L'agneau, si jeune,

    à peine né, lui souffle chaleur

     

    Il est tout petit l'enfant,

    serré dans ses langes, 

    son père Joseph, bienveillant

    lui apporte protection et lumière.

     

    Il est tout petit l'enfant

    si bien entouré des hommes et des femmes de ce temps

    L'homme à la flûte sourit

    songeant à jouer une berceuse.

    Il effleure son chapeau prêt à le saluer,

    lui rendre hommage.

     

    Fragile enfant.

    Cour du miracle où seul règne l'amour.

     


    14 commentaires
  • Griselle et les jacinthes

     

    Griselle et les jacinthes



    Griselle et les jacinthes

    Griselle et les jacinthes

    Griselle et les jacinthes

     

    Griselle et les jacinthes

    Griselle et les jacinthes

    Griselle et les jacinthes


    11 commentaires
  • Comment être poète

    (pour me rappeler)

     

    Trouve un endroit pour t'asseoir.

    Assieds-toi. Reste calme.

    Il te faut t'appuyer

    sur l'affection, la lecture, le savoir,

    le talent - plus parmi eux

    que tu ne possèdes - l'inspiration,

    le travail, l'âge qui vient, la patience,

    car la patience joint le temps

    à l'éternité. S'il y a des lecteurs

    qui apprécient ton oeuvre,

    méfie-toi de leur jugement.

     

    Respire d'un souffle inconditionnel

    l'air non conditionné.

    Evite les fils électriques.

    Communique lentement. Vis

    une vie à trois dimensions ; 

    écarte-toi des écrans.

    Écarte-toi de tout

    ce qui obscurcit l'endroit où cela se trouve.

    Il n'y a pas de lieux non sacrés ;

    il y a seulement des lieux sacrés

    et des lieux désacralisés.

     

    Accepte ce qui vient du silence.

    Profites-en au maximum.

    Des petits mots qui sortent

    du silence, comme des prières

    retournées à celui qui prie,

    fais un poème qui ne dérange pas

    le silence d'où il est sorti.

     

    Wendell Berry

    Nul lieu 

    n'est meilleur que le monde

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique