• Ste Marie de Villeneuve sur Yonne

     

     

    « Il me faudrait, dit la Vierge
    Qui fuyait avec Jésus,
    Il me faudrait, dit la Vierge,
    Des sabots pour mes pieds nus.

    Passe ton chemin, pauvresse,
    Lui cria-t-on d’une auberge ;
    Passe ton chemin, pauvresse,
    Et que le diable t’héberge !

    Mes pieds sont las, dit la Vierge
    Qui traversait un hameau ;
    Mes pieds sont las, dit la Vierge,
    Et je n’ai pas de sabots.

    Passe ton chemin, mendiante,
    Crièrent les animaux ;
    Passe ton chemin, mendiante,
    Et que le diable t’entende !

    Mes pieds saignent, dit la Vierge
    Qui passait près d’un ruisseau,
    Mes pieds saignent, dit la Vierge,
    Et je n’ai pas de sabots.

    Si ma fleur pouvait t’aider,
    Cria le petit lotier,
    Si ma fleur pouvait t’aider,
    Te l’offrirais volontiers.

    Et l’on vit la Sainte Vierge
    Sourire à l’enfant Jésus
    Et, s’asseyant sur la berge,
    D’un lotier, chausser ses pieds nus ».

    Maurice Carême

     

     

     

    Je souhaite à toutes les Marie, une fête douce et joyeuse.

     


    14 commentaires
  • quelques fleurs (3)


    11 commentaires
  • UN BOIS

     

    l'amant grave l'arbre de ses initiales, 

    de sa lame il trace un coeur.

    Mais le livre que j'écris sur mon cahier

    est cellulose tuée par une scie à moteur,

    la couverture est pulpe de conifère abattu.

    Ecrivain, plante un arbre pour chaque nouveau livre,

    redonne des feuilles en échange des pages.

    Un écrivain doit un bois au monde.

     

    Erri de Luca

    Aller simple


    11 commentaires
  • EPREUVE

    Ce n'est pas la souffrance qui grandit, mais ce que nous en faisons. Je me méfie comme de la peste des discours qui justifient trop vite les épreuves. C'est oublier que la peine peut aigrir, tuer un coeur. 

    Pour ma part, l'infirmité, loin d'être un fardeau, peut devenir un fabuleux terrain d'exercice. Si je la sonsidère comme une corvée, je peux tout de suite me tirer une balle...

    Autant y voir un chemin possible vers la sagesse. Sans avoir pour autant à accepter en bloc le handicap, cette calamité, certains jours j'y découvre une chance pour devenir plus joyeux et plus libre. Et je vois clairement que, sans une paratique spirituelle, je suis mal barré.

    Bref, le handicap m'accule à l'urgence de me convertir et de prendre refuge au fond du fond, loin des étiquettes, du paraître, pour partir chaque jour à l'école.

     

    Alexandre JOLlIEN

    Abécédaire de la Sagesse (avec Christophe André et Matthieu Ricard)


    16 commentaires
  •  

     

    défi 248, moussaillons

     

    Défi 248 avec les croqueurs de mots

    Pour le lundi 29 mars 

     

    A mon tour de prendre la barre, chères  moussaillonnes et  chers moussaillons. Je vous souhaite bonne écriture.

    extrait du journal IX  - GRATITUDE de Charles Juliet (2004/2008)

    "On m'a demandé d'indiquer les dix mots que j'affectionne. Les dix mots qui ont pour moi une signification particulière.

    Quand j'ai voulu les rassembler, j'ai préféré ne pas trop réfléchir. Il fallait qu'ils viennent spontanément. Je les livre en désordre, car il ne peut y avoir entre eux de hiérarchie.

    COMPASSION - MERE - TERRE - MUTATION - LUMIERE - CENTRE - SOURCE - VOIX - REGARD - ECOUTE.

    ..."

    Vous écrirez un texte avec ces dix mots ou si vous le souhaitez, avec vos dix mots préférés.

     

    défi 248, moussaillons

     

     

    Pour le défi en poésie 

    premier jeudi  25 mars :  thème du désir qui est celui de l'édition  2021 du printemps des poètes.

    deuxième jeudi 1er avril  : le thème est animaux.

     

    A vos plumes,


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique