• du bleu pour vivre, du bleu pour sourire, du bleu pour rire

     

    du bleu pour vivre, du bleu pour sourire, du bleu pour rire

     

    du bleu pour vivre, du bleu pour sourire, du bleu pour rire

     

    du bleu pour vivre, du bleu pour sourire, du bleu pour rire


    11 commentaires
  • Les Cabardouche nous proposent  le jeudi poésie du 21 février  de créer une anaphore 

    A la manière de Jean Paul Schneider vous conservez la structure suivante :

    Tu dis … et déjà … en ajoutant les images de votre choix.

    Longueur libre mais au moins 6 fois la même structure.

    Tu dis
    Tu dis sable
    et déjà
    la mer est à tes pieds
    Tu dis ….
    et déjà

     

    Tu dis 

    (pour cette petite femme au sourire lumineux, chaleureux, confiant)

     

     

    Tu dis avenir

    et déjà

    vous quittez la Roumanie.

    *

    Tu dis maison

    et déjà

    la chaleur couvre vos épaules

    *

    Tu dis travail

    et déjà

    tu remises les jours à mendier

    *

    Tu dis école

    et déjà

    toi et ton mari accompagnez vos enfants.

    *

    Tu dis France

    et déjà

    tu remercies le ciel

    *

    Tu dis espérance

    et déjà

    Tu oublies la caravane, la faim et le froid

    *

     


    14 commentaires
  • Toute notre vie, nous produisons de l'énergie. Nous disons et faisons des choses, et chaque pensée, chaque parole et chaque action porte notre signature. Tout ce que nous produisons comme pensées, paroles et actions continue d'influencer la monde, et c'est cela notre corps de continuation. Nos actions nous emportent vers le futur. Nous sommes comme des étoiles dont l'énergie lumineuse continue d'irradier à travers le cosmos des millions d'années après leur extinction.

    Lorsque vous produisez une pensée de haine, de colère ou de désespoir, cela vous fait du mal et cela fait du mal au monde. Aucun de nous ne veut se poursuivre de la sorte. Nous voulons tous produire des pensées de compassion, de compréhension et d'amour. Lorsque vous êtres capables de produire une pensée de compassion et de compréhension, cela guérit et  vous-même et le monde. Tout comme un nuage d'acide produit une pluie acide, l'énergie de colère, de peur, de blâme ou de discrimination produit un environnement toxique pour nous et pour les autres. Utilisez votre temps avec sagesse. a chaque moment, il est possible, de dire ou de faire quelque chose qui inspire l'espoir, le pardon et la compassion. Vous pouvez faire quelque chose pour protéger et aider les autres et notre monde.

    Chaque pensée compatissante porte notre signature.

    Elle est notre continuation.

    Thich Nhat Hanh

    L'art de vivre


    10 commentaires
  • promenade photographique du 1er au 15 janvier

     

    promenade photographique du 1er au 15 janvier

     

    promenade photographique du 1er au 15 janvier

     

     

     

    promenade photographique du 1er au 15 janvier

     

    promenade photographique du 1er au 15 janvier


    17 commentaires

  • 16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires