• en lisant le poème de Martine sur le chat Liliette, m'est venue ces quelques phrases sur cette chatte d'environ 4 ans qui vient presque chaque matin manger quelques croquettes et dormir une petite heure  sur une chaise ornée d'un doux coussin.

     

    Ficelle, la si belle

     

    Bien nourrie, sympathique et caressante,

    La chatte grise et blanche

    Bien nourrie par les gens de la rue,

    Nous et eux, les nouveaux venus.

    Ficelle

    Un jour abandonnée, si jeune,

    Si enceinte jusqu’au cou

    Recueillie par l’association des chats

    Dorlotée, stérilisée, retapée.

    Elle aimait se promener

    Avec le chien noir de la ferme,

    Puis un jour, ils l’ont emmenée,

    Sûr qu’ils s’en occuperaient bien

    Bien nourrie, cajolée mais pas la nuit,

    Une caisse dehors, une caisse,

    Des caresses mais il fait froid la nuit.

    Ils se sont séparés, lui et elle,

    La maison vendue

    Elle vadrouille dans les herbes hautes,

    Dans les jardins abandonnés,

    Et un jour, a franchi le pas de la chambre

    S’est accoutumée de fois en fois

    A la diablesse noire à la voix de diva

    Bien nourrie, bien sympathique,

    La chatte, fidèle, s'en vient le matin.


    8 commentaires
  • En me promenant dans les villages, je découvris, dans les maisons entièrement construites en bois de cèdre, de petits dessins gravés sur les parois. Je remarquai des papillons et les copiai sur mon carnet de croquis. Le soir, en dînant chez des Miao, je leur demandai l'explication de ces dessins. Ils éclatèrent de rire en voyant mon croquis de papillon et s'écrièrent : "C'est la mère Papillon !" Ils me contèrent alors son histoire.

    Un jour, un dieu trouva une graine qu'il planta dans la terre. Un arbre en naquit, près d'un étang. Cet arbre était un érable. Il grandit, grandit et devint immense. Les oiseaux sauvages venaient s'y poser car il offrait un abri merveilleux. L'arbre se trouvant près d'un étang, les oiseaux mangèrent tous les poissons. L'arbre fut jugé responsable de la mort des poissons et abattu sur-le-champ. 

    Il se transforma alors en un papillon qui fut fécondé par les gouttes de pluie. La maman papillon pondit des œufs qu'elle couva longtemps et donna naissance au dieu de la Terre, au dieu du Ciel, au dieu de la Montagne. Ces dieux créèrent le premier homme, l'ancêtre des Miao.

    C'est pourquoi ils représentent la Mère Papillon dans leurs traditions populaires et vénèrent les érables.

    Fabienne Verdier

    Passagère du silence

    dix ans d'initiation en Chine

     

     


    9 commentaires
  • ... Un désir majeur, qui fait partie de mon "credo" d'homme et d'artiste, est de ne pas pouvoir être localisé. Au mesure qu'au fil des ans ma pratique de la chasse se réduisait à quelques espèces d'oiseaux, j'ai conçu un certain nombre d'activités secrètes dans le monde naturel, des activités qui revigorent l'âme. Peut-être finiront-elles par effacer totalement la chasse.

    Dernièrement, je me suis mis à envier un groupe de truites de rivière qui vivent dans une petite source au fin fond d'un marais auquel je rends de visites régulières. 

    Si je reste allongé parfaitement immobile, elles reprennent bientôt leurs activités coutumières à l'abri de tout regard humain, une idée splendide. 

    Jim Harrison

    Aventures d'un gourmand vagabond


    8 commentaires
  • c'est la fête de maman foulque macroule

    les petits aiment l'eau 

    comme toujours, certains petits suivent maman à la trace, hop un tour à gauche, et hop la plupart suivent

    même si certains font un peu de résistance 

    seulement, Nausicaa, elle, aime l'aventure ...


    11 commentaires