• "Que faites vous maintenant

     que vous êtes retraitée ?"

    m'interroge la vieille dame.

    Je nage dans le temps

    faire le ménage,

    lire un livre,

    me promener avec Stella,

    Je nage entre les nuages

    Et la consistance des actions

    se dissout, mille étincelles.

     

    être dans le temps,

    étoile en suspens

     

    Agab (07/22)


    16 commentaires
  • Aujourd'hui les coccinelles

    nouvelles, se mettent au cœur,

    à la périphérie des fleurs

    de carottes sauvages

    esquissant un éden

    se balançant avec le vent.

    Même l'ennemie, la thomise

    blanche est seulement une

    dans l'immensité du champ.

    Aujourd'hui le rouge

    danse dans le blanc.

    Je clique, une, dix fois

    les images sont floues.

     

    Au centre de la fleur

    à peine entrouverte

    le bébé coccinelle. 

     

    éden d'un matin bleu.

     

    Agab (07/22)


    14 commentaires
  • JE SUIS

     

    Je suis

    homme au visage carré,

    décidant, 

    décideur,

    homme aux lunettes fines

    la soixantaine proche.

     

    je vais d'un pas ferme

     

    Je suis

    élégant,

    jupe de cuir 

    et collant 

    et bottines noirs.

     

    Je suis

    tel que je veux être

    sans l'ombre d'un doute

     

    Je traverse la foule 

    sans l'ombre d'un doute.

     

     

    Agab (07/22)

     


    14 commentaires
  • Michel, l'archange Michel,

     

    D'un regard bleu azur

    il arrive avec sa paix d'ici-bas ;

    son corps transpire l'amitié.

    Son genou se défile,

    des infiltrations le soulage.

    Il repart gambader ici-bas.

    Enfant abandonné, il aidait à la ferme

    à cinq heures du matin, en Savoie,

    puis servait, enfant de chœur,

    les messes, celles d'enterrement aussi.

    Sourire espiègle, à 17 ans, para,

    il rencontre son aimée

    qui meurt en 2000 d'Alzheimer.

    50 ans de joie commune.

    Chaque jour il lui parle.

    Il nous bénit, couple

    soixantenaire pour un amour

    toujours d'ici-bas.

    S'en va l'ange jovial.

     

    Agab (06/22)


    11 commentaires
  • les trois croqueuses

               pour Domi et Gisèle

     

    Assises sur un banc,

    Nous trois,

    Douceur et soleil,

    gens qui passent

    ou oiseaux.

    Nous sommes trois moineaux

    piaillant ; pia, pia, pia.

    Faire un selfie avec le smartphone

    rouge pour se souvenir.

    Une jeune femme aux longs cheveux

    sourire aux lèvres propose

    de faire le bienvenu clic.

    L'inconnue a saisi l'instant

    et poursuit son chemin.

    Son sac affiche " végétarien,

    flexitarien ou peut être rien".

    Je répète la phrase et  rit.

    Pia, pia, pia, nous tricotons nos mots

    chats, chiens et famille.

    Un arbre aux feuilles

    couleur menthe affine

    son printemps.

    Les croqueuses se sont envolées,

    joyeuses, dans le ciel lorrain.

     

    Agab (04/22)

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique