• Défi 161: quiproquo

    DEFI 161 proposé par les croqueurs de mots et Jeanne Fadosi

    Pour lundi  7 mars 2016 :

    Défi n°161 : Quiproquo sur la date

    à publier lundi 7 mars

    en prose, en vers, en dessin, en mélange, peu importe,

    juste faire “pas trop long” pour favoriser la lecture des uns et des autres.

     

    Défi 161: quiproquo

     

    Quiproquo

     

     

    Samedi  16 heures à la cathédrale Saint-Etienne de Metz, juste devant la statue de la Vierge. Le temps est humide, pluvieux, désagréable et l’intérieur de la cathédrale sombre et les lumignons nombreux brillent devant la Vierge à l’enfant.

    Il est 16 heures 15 et Solange mon amie, est en retard.  Je fais un dernier tour surtout pour admirer les vitraux de Chagall. Les couleurs sont prenantes, il s’agit de la création de l’homme, de la femme et des animaux.  Je regarde ma montre ; 16h25… et mon téléphone portable.

    J’appelle et zut je tombe sur le répondeur et lui laisse un message : « Solange, je t’attends … aurais-tu un empêchement ? ». Nous nous retrouvons une fois par mois et visitons un monument, nous promenons dans un parc et nous terminons par un café sur une terrasse.

    Je rumine un peu : que lui est-il arrivé ? un empêchement ? un accident ? a-t-elle oublié ? et me heurte à une table. Un homme est assis devant des livrets. Il a les cheveux longs, un visage aux traits asiatiques…

    Je m’excuse platement, j’ai manqué tout renverser. Il me tend un des livrets posés sur la table« Que pensez-vous de mes tableaux ? c’est la première fois que j’expose dans une cathédrale.»

    Je tombe des nues … je n’avais rien vu, pourtant ils sont grands ces tableaux … trop grands pour être affichés dans mon séjour.  Les couleurs sont audacieuses, grands traits de rouge flanqués de jaune et de noir sur fond blanc … ou larges échappées de bleu avec voiles de blanc, de gris et de rose .. Je le vois sourire en voyant mes traits passés de la confusion à l’admiration.

    Et la conversation se lie à cause d’un petit imbroglio, il sourit lorsque je lui raconte mon attente … ces toiles m’impressionnent ; la peinture m’impressionne toujours. Toujours ce besoin d’y plonger, toute entière… Tous les deux nous meublons ces moments vides de nos petits riens. Il demeure à Strasbourg avec son épouse et moi à Nancy. Comme lui, je peins, seulement des petits formats, des personnages rigolos ou tendres des temps elfiques et expose occasionnellement, la dernière fois au château de Champigneulles. Nous sommes parents de grands enfants qui sont embrouillés dans leur vie…

    Et mon téléphone vibre … c’est Solange, la Messine, elle me rappelle que le rendez-vous est pour la semaine prochaine ; là, dommage, elle travaille et ne sera pas disponible….. zut, de zut, j’avais oublié de noter la date .. jeudi 17 mars et non lundi 7 mars … quelle étourdie, je suis ... moi aussi, je t’embrasse Solange et à très bientôt … Promis, juré, je note sur mon agenda.

    Kien Lucas, tout souriant, me confie : "Grâce à vous, j'ai oublié mes moments de solitude dans cet édifice impressionnant. Avec Jade, mon épouse, je serai content de vous recevoir avec votre compagnon et votre fille ! et peut être vous donner le goût de peindre des toiles plus vastes ... Au revoir ... "

    "Léonor ... et merci pour ce très bon moment".

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Mars 2016 à 14:44

    Comme quoi parfois une étourderie peut offrir une belle rencontre, le temps n'est jamais perdu.
    Juste un peu d'inquiétude vite rassurée, ouffffff, pas de bobo.
    Merci du partage Andrée. Bise et bonne fin de journée

    2
    Lundi 7 Mars 2016 à 14:56

    Et voilà comment se font les rencontres, on appelle ça le hasard, mais je n'y crois guère.

    Merci pour ce texte joliment bien écrit

    3
    Lundi 7 Mars 2016 à 15:16

    joliment conté !

    bravo , belle journée à toi, bisous, MIAOU !!!  glasses

    4
    Lundi 7 Mars 2016 à 15:27

    Que voilà un très heureux quiproquo ! Et une belle rencontre !

    5
    Lundi 7 Mars 2016 à 17:13

    Une bien jolie nouvelle, qui associe l'idée judicieuse à l'écriture alerte et agréable ! Merci, Andrée, un bien joli moment passé au pied de la statue de la Vierge - ce qui n'est pas pour me déplaire... Avec Elle, tout s'arrange toujours. Bises.

    6
    Lundi 7 Mars 2016 à 17:15

    A défaut de ton ami que tu reverras, une très belle rencontre et peut être le début d'une amitié. J'ai aimé ta participation au défi de Jeanne. Bises

    7
    Lundi 7 Mars 2016 à 17:37
    Daniel

    J'adore ce genre de rencontres !! J'ai souvent fait des rencontres curieuses dans les églises: des peintres, un organiste en train de répéter, des religieuses chantant en cœur( c'était à Cordoue), un virtuose jouant du piano et préparant le concert du soir( c'était à La rochelle).....Et d'autres encore.....

    8
    Mardi 8 Mars 2016 à 09:51
    Josette

    Exactement, un rv raté peut déboucher sur une belle rencontre ! 

    (j'aime beaucoup cette cathédrale et ses vitraux !)

    9
    Mardi 8 Mars 2016 à 13:40
    M'mamzelle Jeanne

    Agréable cette rencontre avec un artiste inconnu ..qui deviendra  un ami possible
    et avec ton amie tu as pu avoir un autre rendez vous... rien est perdu !!

    Je t'embrasse très fort

    10
    Mardi 8 Mars 2016 à 16:41
    colettedc

    Superbe participation ! Bravo ! Deux belles rencontres pour une qui se fera aussi ! Amitiés♥

    11
    Mardi 8 Mars 2016 à 17:50

    Une belle rencontre, le hasard fait parfois bien les choses, il faut y croire

    Bien amicalement.

    hENRI.

    12
    Mardi 8 Mars 2016 à 18:22

    Le hasard fait bien les choses, surtout avec les rencontres, c'est fou !

    13
    Mardi 8 Mars 2016 à 22:37

    Coucou Durgalola

    Et comme Daniel, les Eglises visitées à chaque voyage en Camping car nous réservent de bien belles surprises ! de magnifiques concerts d'orgues avec visite expliquée pour nous tous seuls de ces instruments monumentaux et compliqués passionnants... Des voix qui tombent du haut de balcons sous la voûte (de superbes voix !) en pleine répétitions d'un concert.... des modules bizarres (trèèèès bizarres !) qui cliquètent suspendus à la voûte et des expos de peintures.... ou de crèches de tous pays.... etc

    Comme je ne crois pas au hasard, je pense que tu étais là au bon moment pour UNE RENCONTRE bien particulière et passionnante ! Un quiproquo bienvenu donc !

    C'est superbe et j'ai vraiment aimé : bravo !

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Jeudi 10 Mars 2016 à 19:15

    Cette erreur a bien fait les choses finalement puisqu'elle a permis une autre rencontre intéressante et chaleureuse.

    bises et belle soirée

    (ps par contre ce fond rose fluo pour écrire un commentaire est bien fatigant pour les yeux)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :