• Quotidien

    Quotidien

     

    Dans le quotidien

    des nuages

    des rues bruissantes

    et de l'âge en avant,

    je me pose.

    Le feu n'est plus follet

    le feu est assourdi,

    souple, lent, braise

    dans le quotidien 

    des coquelicots

    des silences bleus.

     

    J'avance

    à pas menus.


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Juillet à 15:57
    Martine Martin
    trés beau et vrai. l'âge adoucit. J'aime. Juste un petit coucou pendant ma pause commentaire estivale. Bisous
    2
    Lundi 9 Juillet à 17:44

    C'est très beau ce que tu nous propose Andrée, léger et super bien écrit

    Bises et bon début de semaine

    3
    Mardi 10 Juillet à 08:47

    Nous devenons sages avec le temps...

    Merci pour ce très beau poème.

    Passe une douce journée. Bisous.

    4
    Mardi 10 Juillet à 18:35
    daniel

    Avec l'âge on se patine, on est moins réactif et on comprend mieux les choses. Un certain recul peut même s'installer. Je trouve que c'est pas mal !

    5
    Samedi 14 Juillet à 07:36

    A petits pas

    Sans se presser

    Prendre le temps

    De savourer

    .

    Très joli poème

    Bises

     

    6
    Samedi 14 Juillet à 16:22

    En avançant en âge, on ne gère plus son quotidien comme avant. Bon week end à toi. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :