• défi 233 avec Marie

    défi 233 avec Marie

     

    Pour le défi 233, Marie Chevalier nous propose :

    Il nous est arrivé sans doute à toutes et tous d’être plongés dans un doux rêve et de nous réveiller  en sursaut. Comme  nous aurions aimé  poursuivre ce rêve inachevé ! Décrivez-nous  ce que vous ressentez et surtout parlez-nous de ce rêve, dans un petit texte court.

     

    _________________________________________

     

    La joie est si grande de découvrir une ville inconnue, une ville moyenâgeuse. Sentir le coeur se serrer devant les maisons anciennes, traces de personnages, pots de géranium, ou statuette, Marie ou ange. La joie est si grande de marcher sur les pavés rappelant les temps anciens. Sortir de son sac, l'apn, ma loupe extraordinaire et isoler un détail, m'en délecter, contempler, m'arrêter et  prendre en photo ou pas.

    Le temps était gris mais la température agréable ne nécessitant pas de gilet. Nous sommes arrivés près de la cathédrale. Et presque personne sous le porche d'entrée, puis nous fûmes soudain plus nombreux, un air joyeux telle une bannière allait et venait. Etait-ce sardane ou tarentelle ? Je ne savais pas et l'appel de la musique si puissant, que je déposais mon sac avec l'appareil photo au pied de la cathédrale. Grande, grande, bergère de la ville. Plus loin, une femme agitait un foulard carmin. J'étais soulevée et allait dansant, riant, le cœur exubérant. Soudain, plus loin, au coin de la place, une voiture grise attendait, m'attendait et j'ai abandonné les danseurs, le sac et suis partie  rejoindre le véhicule.

    Mes yeux s'ouvrirent, la lumière rentrait dans la pièce, la chatte Durga couchée près de moi, dormait suavement. 

    Le rêve était fini, un peu déçue de la perte de mon sac, cependant je pris le livre "le bon coeur" de Michel Bernard et plongeais dans l'histoire de Jeanne, la jeunette à l'accent lorrain et de Charles VII.

    En moi, persistait le rêve et le foulard rouge s'agitait à nouveau.

    Il me fallait aller à sa rencontre. Cette cathédrale n'était pas de France, d'Espagne plutôt, à Majorque, non à Burgos. Cette ville située dans le Nord de l'Espagne. Saint Thérèse d'Avila y fondit un carmel, accompagnée de 8 religieuses. Et surtout, une exceptionnelle cathédrale gothique Santa Maria (12ème/16ème siècle) y resplendit. A l'intérieur, Rodrigo Diaz de Vivar, "Le Cid" y repose. 

    Je ne connais pas cette ville, 1371 km m'en sépare. Pourtant, 75 mn viennent d'être à me promener sur la toile à visiter cette grande ville espagnole, à déambuler en écoutant la passion de Saint-Matthieu de Jean-Sébastien BACH.  Quel bon moment, merci pour ton défi Marie !

    Et mon sac, sac photo gris, est posé près de moi, attendant une promenade.

     

     SITE DE L'UNESCO

    défi 233 avec Marie

    La Cathédrale de Burgos, qui abrite le tombeau du Cid et de son épouse Chimène, est indissolublement liée à l’histoire de la Reconquête et de l’unité espagnole. Plusieurs membres de l’ancienne maison royale de Castille reposent près du maître-autel. Le souvenir de Saint-Ferdinand est associé à la construction de ce monument symbolique de la monarchie espagnole.

    Je suis le Cid calme et sombre
    Qui n’achète ni ne vend,
    Et je n’ai sur moi que l’ombre
    De la main du Dieu vivant.

    ......

    Roi, je suis un homme probe
    De l’antique probité.
    Chimène recoud ma robe,
    Mais non pas ma loyauté.

    Je sonne à l’ancienne mode
    La cloche de mon beffroi.
    Je trouve même incommode
    D’avoir des fourbes chez moi.

     

    (extrait - le romancero du Cid

    Victor Hugo)

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mars à 08:12

    Un bond dans le passé... nous avons le choix dans les siècles,  et s'il te fut si agréable je te sens prête à "repartir"...  Bon lundi, jill

    2
    Lundi 16 Mars à 09:41

    Repartir dans le passé Andrée, pourquoi pas !

    Bise et bon début de semaine, en observant le maximum de vigilance vis à vis de la contamination du coronavirus. 

    3
    Lundi 16 Mars à 10:22
    marie chevalier

    j'aime beaucoup ce retour dans le  passé  il fallait y  penser et tu l'as fait et bien qui plus est. bravo à toi et merci pour ta participation ! bises

    4
    Lundi 16 Mars à 10:51

    C'est un joli rêve... j'ai toujours aimé le Romancero... et Burgos est magnifique... j'ai aimé m'y arrêter.

    Merci pour tout.

    Bisous et douce journée.

    5
    Lundi 16 Mars à 12:06

    Une belle évocation, merci Andrée. Je n'aurais pas su répondre à ce genre de défi, je ne me rappelle plus mes rêves.... ou je les oublie vite.

    6
    Lundi 16 Mars à 12:54

    confinés chez nous on voyage avec ton rêve. Merci et Bisous Andtrée

    7
    Lundi 16 Mars à 16:14

    j'aurais imaginé un rêve puisque il semble que je n'en fasse pas ... quand je dors ... les miens toute éveillée ont rarement une fin ...

    plus tard, peut-être iras-tu vers cette ville, chercher le foulard rouge ...

    amitié .

    8
    Lundi 16 Mars à 16:37
    Renée

    Un rêve qu'il fut bon de lire on replonge dans le passé on découvre et on apprend...Joli rêve...Bisous

    9
    Lundi 16 Mars à 18:20

    Très belle façon de voyager d'une part et de nous en faire profiter d'autre part. Continue donc à rêver yes

    10
    Lundi 16 Mars à 18:32

    Très sincèrement, en ce moment, je préfère un bond dans le passé que dans le futur un peu inquiétant... 
    Merci pour ce charmant partage.
    Bises et bonne journée

    11
    Marie de Cabardouche
    Lundi 16 Mars à 19:21

    Il fallait que la personne occupant le véhicule gris ait une grande force d'attraction pour vous faire délaisser un sac - élément si  précieux  pour une dame - un superbe appareil photo, une ambiance euphorique et un foulard carmin...Je suis sûre que la cathédrale-grande bergère de la ville (très belle expression !) a veillé sur les éléments que vous lui aviez confiés. Merci Durgalola pour ce reportage si vivant et instructif.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Lundi 16 Mars à 20:26

    c'est vrai que c'est une cathédrale extraordinaire découverte quand j'ai fait le chemin, je devais y revenir pour la revoir une nouvelle fois mais hélas, tu as raison il vaut mieux voyager à distance! bises et bonne soirée

    13
    Lundi 16 Mars à 21:21

    Bonsoir Andrée. C'est un joli rêve, bien raconté. Bonne soirée et bisous

    14
    Mardi 17 Mars à 04:29
    colettedc

    Comme c'est bon, Andrée, on a fait le voyage avec toi ! 

    Bravo !

    Bon mardi,

    Bises♥

    15
    Mardi 17 Mars à 11:09

    Une tres belle façon de voyager , j'ai revu avec plaisir cette cathédrale 

    Bonne journée 

    Bises 

    16
    Mardi 17 Mars à 12:23
    daniel

    Un rêve bien agréable….Un plongée dans l'Espagne médiévale. Je rêve beaucoup mais tout s'efface à mon réveil!

    17
    Mercredi 18 Mars à 08:38

    Bonjour Andrée,

    Un bien joli rêve que le tien et je suis en accord avec toi, pour avoir eu la chance de visiter BURGOS et  bien évidemment sa Cathédrale. C'est Superbe !!

    Amicalement

    Dominique

    18
    Anne
    Mercredi 18 Mars à 14:51

    C’est une très belle façon de nous parler de Burgos et de sa cathédrale. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :