• défi 200 : je me souviens

    défi 200 : je me souviens

    Défi 200

    la principale consigne du défi est de commencer son texte par "je me souviens"

    éventuellement de  choisir un mot unique dans la liste et l'intégrer dans son  texte :

    "maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi"

     

    défi 200 : je me souviens

    le sapin de Noël

     

     

    Je me souviens, la pièce petite, les enfants autour de moi, deux fillettes aux nattes brunes, le père et la mère, le chat noir aussi. Sapin de Noël, orné de boules rouges, vertes, bleues et multicolores, j'étais à la fête, quoiqu'ayant un peu trop chaud. La petite Martine avait même accroché, seule, deux trois boules qui avaient roulé sur le sol, le chat avait sauté d'un bond pour la faire rouler.

     

    Je me sentais un peu à l'étroit dans le pot vert, mes épines sont vite tombées. Puis la fête des rois arrivée, la grande devenue reine, puis les boules, les guirlandes rangées. Et ce ne fut pas ma fin , la maman accompagnée des deux fillettes me planta dans le jardin, près du grillage. Je mesurai 1 m 50, aujourd'hui je suis un grand dadais aux grands bras ; pas loin de 15 m ..

     

    Les hommes ne se rendent pas compte comme ils courent vite, comme ils se rident vite, les oiseaux aussi, même s'ils reviennent d'année en année, ma mémoire n'arrive pas à se souvenir de leurs noms.

    Aujourd'hui, le soleil joue avec mes branches, aujourd'hui, les mésanges vont de branche en branche, les étourneaux adorent chanter, ressemblant à des notes sur la portée, aujourd'hui, je suis l'hôte heureux.

     

    Et ma petite famille, n'est plus celle des années 1970, elles se sont mariées et sont parties les gamines, ramenant plus tard avec elles, leurs poupons. La mère bienveillante accueillait les nichées joyeuses, le père un peu bougon avait un labrador noir et un panneau « chien méchant «  trônait devant la vigne. Les raisins noirs servaient à faire le petit vin du coin.

     

    La mère s'est éteinte, un cancer, les filles ont pleuré ; puis au fur et à mesure que le père avançait en âge, se déplaçant avec sa cane, venaient de plus en plus souvent. Son labrador mort, très attristé, un chat est apparu pour lui tenir compagnie.

     

    Et moi, je grandissais, mes branches s'étiraient. Le grand champ de blé avait disparu, une jardinerie occupait l'espace, une jardinerie avec des poules et des coqs. Le blockhaus, arraché, et la ferme disparue, garage, avocats, magasin d'électro ménager, avaient poussé comme des champignons.

     

    Puis à 99 ans, le papy a déclaré en avoir assez de vivre, il n'a plus mangé, s'est éteint en quelques semaines. Et la maison, inoccupée, et le jardin à peine entretenu, je grandissais, les petits sapins de Noël du jardin d'à côté étaient bien minuscules, à côté de moi.

     

    Je crois bien que c'est Martine la nouvelle propriétaire, tout a été refait, le chat est partie chez sa sœur Mariette. La grille a été changée, une nouvelle mangeoire pour les oiseaux a été installée, et juste quelques branches à ma base ont été coupées. Ils vont bientôt être à la retraite tous les deux. Je n'ai même pas 50 ans, je vais bien rester tranquille trente ans avec eux. Et surtout abriter tous les oiseaux du quartier : mésanges, verdiers, rouges gorge, rouges queues, merles, corbeaux, geais, pigeons, tourterelles et moineaux … Si vous saviez comme ils chantent tous si bien.

     

    Je me souviens et heureux, je continue à grandir, rejoindre mon ami le soleil !


  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Février à 08:48

    C'est un magnifique récit de vie... j'adore que tu aies eu l'idée de ce sapin de Noël.

    Il vivra encore longtemps, tant que personne ne décidera qu'il y a des risques s'il tombe, le jour où il mourra de vieillesse.

    Merci pour cette page, Andrée, et merci aussi pour le défi.

    Bisous et douce journée.

    2
    Lundi 19 Février à 09:41
    daniel

    C'est un beau texte sur le temps qui passe. Ah si les arbres pouvaient parler !

    3
    Lundi 19 Février à 10:41

    Coucou Andrée, une histoire magnifique !

    Le récit de plusieurs vie, ressenti pas ce sapin de Noël replanté dans le jardin, c'est émouvant. Merci.

    Bises et bon début de semaine

    4
    Lundi 19 Février à 10:48

    Superbe texte , une tres bonne idée d'avoir choisi le sapin comme narrateur ,  les vies humaines n'en sont que plus émouvantes .

    Bonne journée 

    Bisous 

    5
    Lundi 19 Février à 12:02

    ton ami soleil ?? Si tu le croises...qu'il passe par ici.......urgent

    6
    Lundi 19 Février à 12:32

    Merci, Andrée, d'avoir donné la parole à ce sapin de Noël planté dans le jardin qui assiste à l'évolution de la famille, de plus en plus haut !  Qui sait ? Peut-être est-ce lui-même qui t'a si bien inspirée ? Bises.

    7
    Janou
    Lundi 19 Février à 13:25

    Très beau défi, tu as de l'idée, bravo!

    bisous

    8
    Lundi 19 Février à 13:51
    Martine Martin
    Si les arbres ont une âme ils ont des souvenirs à nous raconter. J'ai beaucoup aimé ton texte. Bisous
    9
    Lundi 19 Février à 14:35

    c'est bien joli, chez moi aussi il a grandit dans la cour et devenu trop grand, un voisin mécontent et il a été coupé, il avait une quarantaine d'années, dommage !

    Belle journée à toi, Bisous, MIAOU !!!!

    10
    JAK
    Lundi 19 Février à 17:07

    Très belle narration qui se lit avec plaisir

    La vie continue, et les sapins deviennent parfois millénaires ...

    de quoi accumuler des souvenirs ☺

    en voici un

     http://melimelojarjille.canalblog.com/archives/2018/02/06/36118786.html

    11
    Lundi 19 Février à 18:02

    Tiens, j'aurais,pu  si j'en avais eu l'idée comme toi, raconter l'histoire de tous nos sapins de Noël qui ont fini par former une forêt dans les Vosges.... jusqu'au Jour de la fameuse tempête en 1999 qui a tout  foudroyé en qqs minutes !

    Très beau récit Hélène ! Merci

    Bisous

    12
    Lundi 19 Février à 19:06

    Bonsoir Andrée. J'aime bien ces souvenirs évoqués par ce sapin. Il a accompagné cette famille pendant de longues années. J'ai connu le même. Bonne soirée et bisous

    13
    Mardi 20 Février à 12:14
    Reinette

    un sapin qui raconte, je regarderai le mien autrement maintenant. magnifique

    14
    Mardi 20 Février à 14:39
    Josette

    J'aime beaucoup les souvenirs du sapin... il y en a un dans mon jardin qui aurait pu avoir ce langage !

    merci pour le défi

    bonne soirée et bises

    15
    Mardi 20 Février à 15:40
    colettedc

    Ce texte est vraiment superbe, Andrée ! Bravo ! J'♥ beaucoup ! Bisous♥

    16
    Mardi 20 Février à 16:27

    Le sapin nous raconte ses souvenirs et la vie qui s'écoule autour de lui.  Un beau récit ...

    Bonne soirée

    17
    Mardi 20 Février à 20:26

    Un très joli récit Andrée, je viens d'en faire lecture avec beaucoup de plaisir.
    J'ai aimé l'idée de l'arbre qui raconte...
    Bises et bonne soirée

    18
    Mercredi 21 Février à 17:41

    Un très beau texte, en effet, grand merci ! Heureusement que le jardin est assez grand car bien trop souvent les sapins de Noël replantés doivent être coupés après quelques bonnes années car ils sont trop près des maisons. bises et merci pour ce défi

    19
    Oualivier
    Jeudi 22 Février à 16:02
    Un texte ample qui est un peu la chronique du quartier et des maisons voisines, que j'ai lu avec une certaine émotion... Et en même temps une chronique de ce temps que nous avons traversé, qui n'est jamais perdu, mais qui passe. Il y a un peu de tout ça dans l'histoire de cet arbre témoin, qui continue à se pousser vers le ciel.
    20
    Lundi 26 Février à 23:47
    DDD59

    Voilà un sapin de Noël qui a eu bien de la chance d'être replanté. Ca me fend le coeur chaque année après les fêtes quand je les vois joncher les trottoirs, certains sont encore tout verts.

    Moi personnellement j'ai opté pour le sapin artificiel.

    Merci à toi d'avoir mené ce défi , ça été un plaisir immense de se balader dans les souvenirs de chacun.

    Gros bisous, pour cette quinzaine c'est moi qui m'y colle ;)

    Domi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :