• défi du lundi 193

    défi du lundi 193

    Ohé Matelots, pour le défi 193

     Martine (Quai des Rimes) nous propose avec plaisir d'écrire en prose, ou en vers, un texte ayant pour titre : 

    «Ça me fait une belle jambe »

    au sens propre ou celui de l’expression dont l’origine est surprenante.

    ____

     

    Ça me fait une belle jambe

     

    Un matin, en me rendant à l'école, sac au dos, dans le ciel, où naviguaient des nuages-poèmes, des haïkus effilés, je vis une bande, fort large, d'oiseaux migrateurs regagnant le Sud.

    Ils volaient fièrement, densément, rapidement.

     

    Vous connaissez cette sensation, à la vue d'un spectacle naturel : une libellule, un papillon, un enfant souriant à sa mère. Alors, votre cœur vibre à l'unisson du monde.

     

    Cela m'impressionna toute la journée.

    Et le soir, j'embrassais mon père qui rentrait de son travail (il se démenait à faire fonctionner un programme informatique regroupant ceux de deux entreprises qui venaient de fusionner. Il appelait cela la  « mutualisation »).

     

    Papa, les oiseaux descendent vers le Sud !

    Ca me fait une belle jambe ! me répondit-il.

     

    Seulement, nous étions en juin ;

    le lendemain, il pleuvait ;

    le surlendemain, maman remettait le chauffage en route.

    Nos chats reprirent leurs fourrures hivernales.

    A la télé, ils promettaient un retour de l'anti-cyclone, ils promettaient.

    « Ca me fait une belle jambe !» m'avait asséné papa. Bientôt, il pestait car il avait froid. Il se mit à porter des caleçons longs.

     

    L'hiver s'incrusta, persista bien longtemps mais les hirondelles, vous le savez bien, font toujours le printemps !

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Octobre à 08:53

    Encore un défi bien mené Andrée, bravo.
    Bises et bonne journée

    2
    Lundi 23 Octobre à 11:37

    ne te fâche pas....Résultat de recherche d'images pour "cela me fait une belle jambe"  comme un lundi

    3
    Lundi 23 Octobre à 11:37
    4
    Lundi 23 Octobre à 11:39

    Résultat de recherche d'images pour "cela me fait une belle jambe"  terminé.....

    5
    Lundi 23 Octobre à 13:10

    Joli défi Andrée, bravo !

    Bises et bon début de semaine

    6
    Lundi 23 Octobre à 13:24
    Martine 85
    Bravo Andrée. J'ai beaucoup aimé ce conte très réaliste. Les oiseaux sont de très bons météorologues comme d'autres animaux qui sentent certaines catastrophes arriver. Belle semaine. Bisous
    7
    Lundi 23 Octobre à 14:29

    C'est joliment écrit et plein de finesse comme de poésie !

    8
    Lundi 23 Octobre à 19:20

    Bonsoir Andrée. Ton texte est bien écrit et intéressant. Belle illustration de cette expression ! Bonne soirée et bisous

    9
    Lundi 23 Octobre à 20:46
    Marieluce

    Et même, si ça nous fait une "belle jambe", notre indifférence risque de nous coûter très cher, et finir par nous pourrir la vie !

    10
    Mardi 24 Octobre à 01:21
    colettedc

    Défi agréablement bien relevé, Andrée ! Bravo ! J'♥ beaucoup ! Bon matin de ce mardi ! Bises♥

    11
    Mardi 24 Octobre à 07:57

     

    Et puis pourquoi les Alsaciens....des Lorrains ....Alsace c'est l'Alsace...
    Lorraine  c'est Lorraine !! tu parles le lorrain ???

    Résultat de recherche d'images pour "mardi humoristique"

    12
    Mardi 24 Octobre à 09:32

    une réflexion appropriée... lorsque les préoccupations sont trop grandes c'est difficile d'apprécier les fugitifs instants de bonheur

    bonne journée et bises

    13
    Mardi 24 Octobre à 16:22
    Daniel

    Bien vu et bien écrit comme toujours !

    14
    Mardi 24 Octobre à 20:27

    Bonsoir Andrée, ah qui n'a connu gamine cette phrase sortie de la bouche de ses parents... d'ailleurs n'est-ce pas là chez eux qu'on les apprend plus qu'en classe, la vie faisant que expressions voire jurons, oui, sortent !!! Merci aussi, bises, jill

    15
    Mardi 24 Octobre à 21:40

    Une histoire qui sent le vécu ! Défi bien relevé .

    Je crois que les hirondelles reviennent  en ce moment.Elles sont troublées par ce temps très doux! Bises

    16
    Samedi 28 Octobre à 10:00

    Sourire... j'aime énormément cette page.

    La vérité sort souvent de la bouche des enfants.

    17
    Lundi 30 Octobre à 21:29

    Coucou Durgalola

    J'ai lu ton billet avec bcp d'attention ! Les parents, souvent, envoient bouler leurs enfants.... comme si la parole enfantine n'avait pas d'importance ! Dommage ! Ils ont des yeux neufs ! L'adulte a trop de préoccupations pour observer ! Et surtout, en n'écoutant pas l'enfant, voire l'adolescent, ils peuvent engager celui-ci dans une voie particulièrement douloureuse à vie !

    Belle réflexion !

    Merci et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :