• Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

     

    Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

     

    Jean-Marie PELT, président de l'Institut Européen d'Ecologie, fut le secrétaire de Robert Schuman.

    Lorsque Robert Schuman avait recruté sa gouvernante Marie, il lui dit que c'était pour la vie.

    Et à sa mort, il veilla dans son testament à assurer des revenus à sa gouvernante. Il spécifia qu'elle pouvait choisir ce qu'elle voulait dans la maison ... elle choisit l'armoire de la cuisine. Non, pas des estampes, pas des autographes, juste l'armoire.

     

    Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

    Dans le jardin, des fleurs, des fruits, des légumes ... 

    Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

    La pensée de Robert Schuman est structurée par le thomisme *.

    Son action vise à restaurer et à consolider la paix entre les peuples.

    Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

     

    Visite chez Robert Schuman le père de l'Europe, un homme de paix (2)

     

    A deux pas de sa maison, Robert Schuman repose dans l'Eglise Saint Quentin

    (édifiée au 12ème siècle par les pères de l'abbaye de Gorze).

     

     

     

    * thomisme : Doctrine de Saint Thomas d’Aquin qui concilie les acquis de la pensée d’Aristote et les exigences de la foi chrétienne. Pour Thomas, la nature régie par ses propres lois est offerte à l’action de la raison de l’homme pour que celui-ci y trouve, avec le secours de la grâce divine, le chemin de son salut. L’importance attribuée à la nature et la confiance en la raison, intégrées dans une vision cohérente de la création, font de la doctrine de saint Thomas un ensemble équilibré. La pensée Thomiste met en pleine lumière la cohérence entre foi et raison.

    * demande de béatification

    Fondé le 15 août 1988, l'Institut Saint Benoît, Patron de l'Europe, s'est fixé comme but d'oeuvrer, au sein de l'Eglise, en faveur de la béatification de Robert Schuman.

    C'est le 9 juin 1990, à Scy-Chazelles, que l'évêque de Metz a ouvert solennellement l'enquête canonique de Béatification du Serviteur de Dieu Robert Schuman. Au plan diocésain, cette enquête s'est achevée en mai 2004. Elle comprenait notamment l'audition de nombreux témoins par une commission d'officiaux théologiens, la recherche et l'examen de tous les écrits de Robert Schuman par une commission de théologiens et d'historiens. A la fin de cette phase diocésaine, le dossier a été acheminé à Rome, pour instruction par la Congrégation pour les Causes des Saints. Le dossier est toujours en cours.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 15:34

    Je me contente de ce jardin bio avec zéro pesticide.
    En ce moment tout ce qui touche aux religions me semble assez nocif malheureusement, car ce n'est vraiment pas l'intention première.
    Bise et bonne soirée Andrée

    2
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:19

    Bonjour, un grand merci pour cet article d'une grande richesse

    Belle soirée

    3
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:51

    Je ne connaissais pas du tout cet homme et je ne savais pas non plus que Jean-Marie Pelt avait été son secrétaire. Merci pour toutes ces informations éclairantes et bonne fin de dimanche Durgalola, je t'embrasse

    4
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:05

    Les deux articles m'ont intéressée et j'ai appris. Merci

    5
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 19:45

    Un excellent passage

    6
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:26

    Bonsoir Andrée.

    Robert Schuman, élevé au rang de saint par les catholiques, c'est bien...Je le préfèrerai au Panthéon.

    7
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:34

    Merci pour tout ce que tu nous apprends  sur Robert Schumann dans tes deux articles

    8
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 21:46

    Béatifier ? A ce point ?  ... Merci en tous cas pour ces articles qui nous enseignent non seulement sur ce grand homme, mais aussi sur la doctrine de Saint Thomas, entre autres....

    9
    Lundi 23 Novembre 2015 à 10:13

    Merci pour ce très beau partage, Andrée.

    Bises et douce journée.

    10
    Lundi 23 Novembre 2015 à 10:28

    Oui, c'est interessant....

    bonne journée

    Jean

    11
    Mardi 24 Novembre 2015 à 17:19

    Bien des figures de cette époque, à l'instar du général de Gaulle, préféraient l'élégance discrète au tape à l'oeil bling bling et je ne sais pas si Schumann apprécierait cette Europe un peu trop basée sur l'argent. Merci pour ces belles photos, scy-Chazelles est un joli village.

    12
    Mardi 24 Novembre 2015 à 22:15

    J'ai lu avec grand intérêt tes 2 articles... Merci de ce partage si enrichissant ! Bcp aimé !

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :