•  

    Pour Noël, il nous était demandé aux croqueurs de mots d'écrire une lettre au Père Noël, de l'envoyer au capitaine Domi. Nous avons vingt à participer. Si vous souhaitez lire les lettres, cliquez ICI et vous verrez sous la bannière toutes les lettres reçues. Ensuite, chacun a pu voter pour choisir 5 lettres et c'est la copinaute Zaza qui a été choisie. 

     

    défi 214 : lettre au père Noël

     

    Chers Père et Mère Noël,

     

    En ces temps d'obscurité, de crotte et d'opium pour les hommes sans rêve, nous vous écrivons pour rappeler, qu'ici, sur terre, dans la famille humaine et animale, des enfants en casquette ou des grands en pantalon, costume trois pièces ou velours et pull over jacquard, vous supplient de venir apporter joie, lumière et petits cadeaux.

     

    Nous sollicitons Mère Noël de concocter un gâteau bien sûr miraculeux «le weinachtskuchen »(dans la recette : du pumpernickel , du lait de soja, du sucre de canne, des raisins, des amandes, de la poussière d'étoile, surtout) mijoté de nombreuses heures dans une énorme gamelle sur le feu éternel.

     

    Les temps des croqueurs infernaux règne (animaux élevés tels des produits industriels, seulement leur cœur lui existe bien, hommes-picsou pianotant sur leurs ordinateurs, hausse, baisse des actions, femmes devenant plus homme que certains hommes plus machine à calculer qu'homme, pilleurs de terres, exploiteurs de forêts, décapiteurs d'emplois, générateurs de misère, promoteurs de starisation éphémère,...) et le petit sans chaussette pleurera, transi sous 4 couvertures dans la caravane non chauffée (plus de gaz ..) où sont réfugiés ses parents venus de l'Est.

     

    Chers donateurs de réconfort, de tendresse et d'amour, nous vous supplions, aidez-nous ! Tous, nous sommes appelés à croire à votre soutien. Un homme perdu a tué des innocents à Strasbourg, des familles sont en peine. La clé, c'est votre amour dans les cadeaux aux nœuds jolis, le morceau de weinachtskuchen délivrant le malheureux ou la malheureuse de tous ses nœuds. Un morceau sera bienvenu aussi pour les humaines et les humains, sensibles et doux, les bébés et les artistes de tout poil et aussi les vaches, truies et poulets entassés.

     

    Des enfants de partout, Le Puy, Florence, Kananga ou Rosario, vous demandent de les accepter en stage, six mois ou six ans ! Le paysage, chez vous, est si pur, clair et coquet, peuplé de verdiers, perroquets et rennes … et votre aide si précieuse, qu'ils apprendront à propager la paix sur Terre. Grâce, 10 ans, est prête à venir dès ce soir.

     

    Nous vous remercions, tous, que nous soyons du Groenland, du Nicaragua, de Madagascar, d'Islande ou de la plus petite des îles habitées, de nous écouter et de venir, encore cette année, sur Terre distribuer vos cadeaux.

     

    Chers parents du ciel des rêves, nous vous vous embrassons. Smack !!!

     

    signé,

    Nous, peuple des terres abîmées.

     

    défi 214 : lettre au père Noël

     

     

     


    10 commentaires
  • Pour terminer, je réfléchirai sur la notion de progrès. Je suis directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique. Je ne me suis jamais fait beaucoup d'illusions sur ce qu'on appelle les sciences dures. Elles collaborent avec difficulté avec ce que l'on appelle les sciences sociales qui sont, de notoriété sur un siège éjectable dans toutes ces organisations.

    Le progrès... Nous avons tous lu Malesherbes, Buffon, Voltaire, D'Alembert, Rousseau ... Au XIXème siècle jusqu'à nos jours, ont été réalisées des découvertes fabuleuses en biologie et en physique. Nous sommes portés par un mythe de la raison. Nous nous sommes illusionnés en pensant que la science devait libérer l'homme.

    L'atome.. C'est le meilleur et le pire.

    C'est oublier ce qui est au cœur même de l'histoire de l'humanité : le bien et le mal. C'est ce que, sur la piste, me rappelaient, à leurs manières, les compagnons inuit lorsqu'on ne respectait pas ce qu'ils dénommaient "l'ordre de la nature" : une pierre bousculée du pied, non ; Sila, l'univers est ordonné et de remettre prestement la pierre à sa place.

     

    Jean MALAURIE 

    extrait du discours du 23/05/2013 à Strasbourg lors de la réception de la grande médaille de la ville.

    OSER RESISTER

     


    3 commentaires
  • Joyeux Noël


    8 commentaires
  • Quand je considère la renommée conquise par les héros et les victoires des grands généraux, je n'envie les généraux,

    Plus que le Président en sa Présidence, plus que le riche en sa grande maison,

    Mais si j'apprends la fraternité des amants, ce qu'il en fut avec eux,

    Comment ensemble à travers la vie, à travers les dangers, la haine, impassibles, longtemps et longtemps,

    A travers la jeunesse et à travers l'âge mûr ainsi que la vieillesse, ils furent sans défaillance, furent affectionnés et fidèles,

    Alors me voici pensif - je m'éloigne en hâte avec la plus amère envie.

     

    Walt WHITTMAN

    Poèmes


    7 commentaires
  • promenade photographique du 1er au 15 novembre

     

    promenade photographique du 1er au 15 novembre

     

    promenade photographique du 1er au 15 novembre

     

    promenade photographique du 1er au 15 novembre

     

    promenade photographique du 1er au 15 novembre

     

    promenade photographique du 1er au 15 novembre


    11 commentaires