• poème d'Alexandre Romanès

    Courir dans les champs,

    sentir le vent,

    ce n'était pas assez.

    Comme tous ceux

    qui n'ont rien dans la tête,

    moi aussi j'ai cru

    qu'il fallait faire des choses.

     

    Alexandre ROMANES

    Sur l'épaule de l'ange


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Janvier à 15:10

    un petit coucou, la tempête est là et sans doute aussi chez toi, vent de folie !

    gros bisous, MIAOU !!!!

    2
    Mercredi 3 Janvier à 15:36

    Oh ! Quel beau poème !! En si peu de mots, il en dit tant ! Merci Durgalola.

     

    NB. Au sujet de la tempête : on avait eu Carmen, brièvement (quelques heures) mais en plein jour et spectaculaire - d'ailleurs une mini tornade a dévasté un village à une 20taine de kms de chez moi ; mais depuis cette nuit Eléanor ne nous a pas oubliés non plus, loin de là ! Elle a si bien soufflé qu'elle a fait sauter le couvercle de ma citerne qui pourtant était couvert d'une pierre ! Et cela a continué, malgré les quelques petites éclaircies du matin... Bisous, restez à l'abri !

    3
    Mercredi 3 Janvier à 16:35
    Martine 85
    Se contenter des petits plaisirs tout simple est un des secrets du bonheur. Douce année. Je prolonge ma pause blog. Bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Janou
    Mercredi 3 Janvier à 17:08

    Un clin d’œil pour moi, enfin pas seulement, alors, vivons, vivons au présent!

    Merci à toi chère Andrée,

    bises de Janou

    5
    Mercredi 3 Janvier à 17:51

    J’épouse chaque mot. Magnifique leçon de Vie! Merci.

    6
    Mercredi 3 Janvier à 19:57

    Merci pour la découverte de ce joli poème. Bonne soirée et bisous

    7
    Mercredi 3 Janvier à 20:20

    un poète que j'aime

    merci

    8
    Vendredi 5 Janvier à 10:57
    daniel

    C'est court et c'est bien dit !!

    9
    Vendredi 5 Janvier à 17:08

    Moi aussi , un poète que j'aime...

    10
    Samedi 6 Janvier à 16:52

    Cela ne suffit pas en effet, il faut faire des choses multiples sinon on entre dans la monotonie. Bonne année à toi. Gros bisous et bon week end.

    11
    Samedi 6 Janvier à 20:38

    Magnifique!

     

    12
    Dimanche 7 Janvier à 10:39

    Je crois que c'est important de faire, aussi... mais pour autant, n'ai-je rien dans la tête ?

    Passe une douce journée Durgalola. Bisous.

    13
    Dimanche 7 Janvier à 15:13

    Un beau message : ne cherchons pas à faire mais à vivre !

    14
    Dimanche 7 Janvier à 18:42

    Ah que je suis d'accord avec Alexandre Romanes et Ulysse ... moi qui vient de mettre fin à un "faire" très lourd qui durait depuis plus de 10 ans ! OUF ! O - U - F !

    Donc, ce poème tombe à pic et me conforte dans ma résolution soudaine !

    Merci Durgalola et énormes bisous

    15
    Jeudi 15 Février à 10:51

    Oh, excellent, merci Andrée. C'est le chemin ou le retour vers la sagesse et l'humilité ! Bises.

    16
    Jeudi 15 Février à 15:04
    Josette

    un cirque pas comme les autres à voir et revoir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :