• poème d'Alexandre Romanès

    Je n'ai pas été à l'école

    et je n'en éprouve aucun regret.

    *

    Les gens qui se croient importants

    ont à mes yeux moins d'importance

    que les dessins d'enfants.

    *

    La première fois 

    qu'on m'a appelé monsieur,

    j'ai été stupéfait.

    Avec le temps je me suis habitué

    mais moi je me vois toujours

    comme un petit garçon de dix ans.

     

    Alexandre ROMANES

    Sur l'épaule de l'ange


  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Mars à 14:15
    Martine Martin

    J'aime beaucoup. Garder son âme d'enfant. Bisous

    2
    Samedi 31 Mars à 14:40

    Un très beau poème Andrée.

    Joyeuses Pâques. Bisous

    3
    Samedi 31 Mars à 15:46

    Garder son âme d'enfant au point d'en oublier les apparences, c'est beau!

    4
    Samedi 31 Mars à 16:02

    c'est fort bien dit !  je te souhaite un bon grand week-end, bisous, MIAOU !!!

    5
    Samedi 31 Mars à 19:47

    Bonsoir Andrée. J'aime beaucoup ce poème et ce poète humble et simple, qui a gardé son âme d'enfant. Bonne soirée et bisous

    6
    Samedi 31 Mars à 23:49

    Résultat de recherche d'images pour "ostern comic"

    bonne soirée............

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :