• Nuit presque noire

    Nuit presque noire,

    20 heures, des mains

    claquent. Fortes.

    Douces. Décidées.

    Cloche tintinnabulante,

    5 femmes sortent

    du chez soi.

    A la fenêtre.

    A la porte.

    Unies dans l'adversité,

    l'incertitude, le mal.

    Les minutes sont écoulées.

    Le froid s'installe.

    Pas une voiture n'est passée !

    Un ange ? 

     

    Agab 25/03/20


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Avril à 14:23

    Un texte angoissant Andrée.

    Bises, bon mercredi, zt surtout prends soin de toi

    2
    Mercredi 1er Avril à 15:13

    Oui, seuls les anges passent en ce moment, dans les rues de Metz... Mais les pensées d'amour aussi, je crois ! Bon courage à vous qui vivez dans un milieu si exposé. money

    3
    Mercredi 1er Avril à 15:50

    toujours seule dans ma rue  ... mais toujours présente ... 

    amitié solidaire .

    4
    Mercredi 1er Avril à 16:20

    Il y a une initiative qui s'est donné le mot,  enfin la frappe, le soir à 20 h... et les cloches en écho...  en signe de salut à la France en blouse blanche, qui tente de sauver des vies, quand d'autres hélas s'en vont, anges dans le ciel...

    5
    Mercredi 1er Avril à 16:34
    Renée

    Si au moins les gens étaient tous aussi motiver est reste chez eux que ceux qui frappent dans les mains...Bisous

    6
    Mercredi 1er Avril à 16:59

    Il y a une perte de vitesse depuis quelques jours, de moins en moins de mains actives ;-(
    Bises et bonne fin de journée Andrée

    7
    Mercredi 1er Avril à 17:48

    Moins de manifestations ici depuis quelques jours , dommage  je trouve que c'est une bonne initiative .

    Bonne fin de journée 

    Bises 

    8
    Mercredi 1er Avril à 19:00

    Je me demande comment fait le personnel de santé pour tenir devant un tel choc, ce qu'on leur demande est presque inhumain, je pense sans cesse à eux et les cloches plus que les applaudissements m'émeuvent beaucoup

    9
    Mercredi 1er Avril à 19:21

    ..je suis la seule à sortir, est-ce le froid, dommage!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    10
    Mercredi 1er Avril à 21:28

    Bonsoir Andrée. Je ne sais pas comment les soignants arrivent à tenir le coup. Bonne soirée et bisous

    11
    Jeudi 2 Avril à 03:28
    colettedc

    Chut ... laissons-le passer c'est bon signe ... bises♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :