• métiers improbables (les anthologies éphémères) (1)

    métiers improbables (les anthologies éphémères) (1)

    Métiers improbables

     (les anthologies éphémères) 

     

    Le livre magnifique, se tenant si bien dans la main, doux d'aspect, respectable, plein d'histoires des amis de Quichottine, j'ai commencé à le lire. Aujourd'hui, je me suis arrêtée  à la page 89 (la diseuse de bonne aventure).

    La diseuse de bonne aventure dont nous avions reçu la visite en 1965 ou 1966, frappa à la porte. Maman ouvrit, se lamenta de cette enfant (moi). "Qu'allait-on faire de moi ?". J'étais en 6ème ou 5ème, dernière ou avant-dernière de la classe . La femme brune, gitane,  proféra "que tout allait s'arranger !".

    Un pan de ciel s’entrouvrit, phrase  positive qui me soulagea. ...  et finalement bienveillante parole qui se réalisa.

    Détricoteuse de pulls, Mireille, comme toi j'ai reçu une bonne formation que j'appliquais longtemps encore, adulte. Comme Josette, désembrouilleuse de fils emmêlés, pour le fil à pêche de papa, les chaînes et autres mélis mélos.

    J'ai  aimé la bienveillance, les mamies à l'écoute, pôle emploi à rénover.

    Avec les métiers improbables, chacun pourra être utile et pratiquer une activité gratifiante. 

    J'ai rêvé de devenir câlineuse d'arbres avec Milo ; apprentie, dimanche, j'ai posé ma main sur un arbre d'avant les remembrements. J'ai été surprise, il avait froid. Je lui ai offert ma chaleur. 

    Que de métiers encore à découvrir, je vous donne rendez-vous très bientôt, pour continuer cette causerie amicale.

     

    "Quand Dame Nature est trop triste et pleure à chaudes larmes, elles (les dompteuses de tempête) viennent s'installer face à la mer dont les vagues propagent la douce musique d'amour et de respect..."

    Pascale Ménétrier Delalandre

     

    "Vieille femme, parfumée de jasmin et de lilas, j'entrelace avec délicatesse et suivant un ordre bien précis, les mots que ma mémoire conserve jalousement."

    Zaza

     

    "Ainsi va la vie... il vaut toujours mieux raconter la vérité aux enfants".

    Manou

     

    "A tous ceux que j'aime

    ceux que je ne connais pas

    ceux qui souffrent d'injustice

    compatir et soutenir

    ce n'est pas assez

    il me faut leur broder

    au cœur un ciel d'azur."

    Marlou

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Juillet à 15:16

    C'est un merveilleux ouvrages, Andée;  certainement le plus réussi de tous ! Bises et et bon vendredi



    2
    Vendredi 19 Juillet à 16:52

    Merci Andrée de parler de ce livre .

    C'est une petite merveille qui rassemble tant de mots, d'histoires, d'amitié et qui va permettre de réaliser des rêves d'enfants.

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

    3
    Vendredi 19 Juillet à 17:48
    Merci d'en parler aussi bien. Je me régale à le lire, je le savoure et découvre avec grand bonheur les écrits de tous, amis virtuels ou inconnus que j'irais volontiers visiter dès la rentrée. Bises et merci de m'avoir cité
    4
    Vendredi 19 Juillet à 17:51

    Ces métiers improbables semblent remplis de poésie !! Quant aux textes que tu as rajoutés à la fin, ils sont très inspirants. 

    5
    Vendredi 19 Juillet à 19:29

    Bonsoir Andrée. Je n'ai pas encore tout lu mais je trouve aussi que c'est le plus réussi. Bonne soirée et bisous

    6
    Vendredi 19 Juillet à 21:16

    on dit souvent qu'il n'y a pas de sot métier ... je rajoute que tout ce qui se fait par amour ... porte toujours ses fruits  !

    ce livre doit être empreint de ce sentiment 

    amitié .

    7
    Samedi 20 Juillet à 00:39
    colettedc

    Quelle jolie présentation pour rendre hommage à ce livre, Andrée ! Bravo et bonne fin de semaine,

    Bises♥

    8
    Samedi 20 Juillet à 09:41

    J'aime énormément ta façon de présenter notre livre... magnifique !!!

    Merci, Andrée.

    Je t'embrasse très fort.

    9
    Dimanche 21 Juillet à 09:21

    Je suis d'accord, il est vraiment superbe ce livre, et le sujet a été très inspirant. A savourer sans mesure ;-)
    Merci pour le partage sur ta page.
    Bises et bonne journée Andrée

    10
    Dimanche 21 Juillet à 12:05

    Des métiers improbables qui semblent remplis de poésie, j'aime beaucoup les extraits !

    Beau dimanche Durgalola, je t'embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :