• lumière (Miriam Van Hee)

    lumière

     

    une lumière d'une autre saison,

    crémeuse et blanche, est entrée

    dans la pièce et glisse

    lentement sur l'armoire

    la théière russe, elle tombe

    sur la photo d'une famille

    un jour d'été, autour

    de la table  : gâteaux, limonade

    à gorgées lentes

     

    ce qui console n'est pas la lumière

    l'important c'est

    qu'elle change, 

    disparaît et revient

     

    d'où que vienne le chagrin

     

    Miriam Van Hee

    (la cueillette des mûres)


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Juin à 14:27

    C'est beau. Bisous

    2
    Vendredi 2 Juin à 14:48

    Éclairer le passé ? Oui, en effet, la lumière change, je l'aime mieux quand elle rit au présent.

    3
    Vendredi 2 Juin à 14:55

    Un très beau texte, merci ... !

    Bises et bon vendredi

    4
    Vendredi 2 Juin à 15:39

    très beau ce poème ! Merci !

    5
    Vendredi 2 Juin à 21:02

    C'est bien écrit

    6
    Dimanche 4 Juin à 10:34
    Daniel

    Charmant poème !

    7
    Dimanche 4 Juin à 11:33

    Bonjour Andrée,

    Ces vers sont tellement libre que je me suis surpris à les apprendre par coeur en une seule lecture.

    8
    Dimanche 4 Juin à 11:41

    Bonjour Andrée. C'est un très joli poème. En fermant les yeux je vois la scène...

    9
    Lundi 5 Juin à 06:55

    Ce que c'est beau! J'aime beaucoup

    Merci Andrée

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :