• les sujets qui avaient pratiqué la méditation éprouvaient plus d'amour (Matthieu Ricard - plaidoyer pour l'altruisme)

    ...

    (Barbara Fredrickson, professeur de psychologie, chercheur des émotions positives au laboratoire de l'université de Caroline du Nord) enrôla pour l'expérience 140 adultes en bonne santé (70 dans chaque groupe), sans inclination spirituelle particulière ni expérience de la méditation. L'expérience dura 7 semaines. Pendant ce temps, les sujets du premier groupe, répartis en équipe d'une vingtaine de personnes, reçurent un enseignement sur la méditation de l'amour altruiste ... (voir page 86 pour plus de détails)

    Les résultats furent très clairs : ce groupe, qui n'était constitué pourtant que de novices en matière de méditation, avait appris à calmer son esprit et, plus encore, à développer remarquablement sa capacité d'amour et de bienveillance. Comparés aux personnes du groupe témoin ... les sujets qui avaient pratiqué la méditation éprouvaient plus d'amour, d'engagement dans leurs activités quotidiennes, de sérénité, de joie, et d'autres émotions bienfaisantes. Au cours de l'entraînement, Fredrickson remarqua également que les effets positifs de la méditation sur l'amour altruiste persistaient durant la journée, en dehors de la séance de méditation et que, jour après jour, l'on observait un effet cumulatif. 

    ...

    Les mesures de la condition physique des participants montrèrent aussi que leur état de santé s'était nettement amélioré.

    ...

    Au point que le psychologue, Paul Ekman, lors de l'une de nos rencontres, suggéra de crééer des "gymnases de l'amour altruiste"...

     

    Matthieu RICARD

    Plaidoyer pour l'altruisme

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:11

    Merci André pour le partage de cet extrait d'un livre extraordinaire, comme tous les ouvrages de Matthieu Ricard d'ailleurs.
    Bises et belle fin de journée

    2
    Jeudi 7 Août 2014 à 19:06

    Bonsoir,

    J'adore Mathieu Ricard, tu l'as rencontré, dommage que je n'étais pas là !

    C'est un sage. J'ai lu certains de ses livres, pas "plaidoyer pour l’altruisme", je prends note.

    Joli partage, merci.

    Bonne soirée, bisous.

    3
    Jeudi 7 Août 2014 à 20:11

    Qu'attendons-nous pour méditer?

    Nous avons tout à y gagner

    4
    Vendredi 8 Août 2014 à 09:00

    Bizarre quand-même qu'il faille organiser des expériences un peu compliquées pour démontrer ce qui se sait depuis longtemps ou du moins ce qui se savait jusqu'à notre époque qui a perdu le sens des réalités... Quant à l'expression "amour altruiste" elle sonne pléonasmique, à moins qu'il y ait des "amours égoïstes" ce dont je doute....

    5
    Samedi 9 Août 2014 à 04:25

    je rejoins Esclarmonde dans son analyse . Je serais curieux de voir quelle gymnastique pourrait être pratiquée dans les "gymnases de l'amour altruiste ".... Mais je ne suis pas philosophe et par conséquent je me contente d'essayer d'aimer mon prochain comme moi même. Mais les " philosophistes"  ne verraient ils pas dans cette attitude une forme d'égoïsme ? Allez savoir

    6
    Samedi 9 Août 2014 à 10:41
    Prouver ce qui me semble évident est une bonne chose... :)
    Merci pour ce partage, Andrée.
    Bises et douce journée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :