• le pont

    Son cœur est brisé

    Fissuré, relégué,  désastré.

    Son cœur de pont

    Qui aimait être traversé,

    Qui aimait relier,

    Qui aimait très simplement.

     

    Les camionneurs empressés

    Avaient pesé sur son assise.

    Les chauffeurs chauffards

    S’envolaient, rebondissaient

    Sans plus de ménagement.

     

    Les hommes l’avaient réparé

    Son cœur maintenant tout couturé.

    Pour l’épargner,

    Les panneaux 90 avaient fleuri,

    Un radar aussi.

     

    C’était mieux, bien mieux.

    Saurons- nous ensemble consoler nos cœurs brisés ?

    L’Indicible sûrement !

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 18:59

    C'est tellement beau une vie de pont, c'est un magnifique symbole.
    Joli texte pour un bel hommage.
    Bises et bonne soirée Andrée

    2
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 19:45

    Oh ! Que lui est-il arrivé à ce pont ? Un joli poème, Durgalola, inattendu et émouvant. (C'est où ?)
    Pour répondre à ton commentaire, je suis surprise qu'il y ait de la pub puisque c'est moi qui ai fait cette vidéo. J'ai essayé de l’héberger sous dailymotion parce que youtube ne respectait pas le 16/9 mais lui non  plus, alors je puis essayer de remettre youtube... Mais par contre j'ai installé sur mon ordi un "bloqueur de pubs" et il bloque les vidéos de youtube en les prenant pour des pubs !! C'est vraiment compliqué tout ça... !

    Oui, je me suis intéressée à fond aux musiques de méditation quand j'habitais Paris ou fréquentais encore souvent la capitale et à Virgin megastore (dans les années 90) j'avais trouvé des merveilles... Celle-ci en fait partie. Bises et bonne soirée d'Halloween !

    3
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 20:43

    Bonsoir,

    Tu as choisi un joli texte !

    C'est très spécial, il fallait y penser.

    Je suis allée voir Grégoire, c'était magnifique, il est sympa, il a chanté plus de deux heures sans interruption, bref, très joli concert, il aime Victor Hugo, il a récité le joli poème de Victor qu'il a écrit pour sa fille, très émouvant, bref, pas déçue,

    petit de taille, mais grand Monsieur !

    Bonne soirée, bisous.

    4
    Janine
    Samedi 1er Novembre 2014 à 07:41

    Comme c'est touchant de te lire, là, en ce moment Andrée.

    Magnifique poésie!

    bisous

    5
    Samedi 1er Novembre 2014 à 10:19

    ce pont est devenu vivant!

    6
    Samedi 1er Novembre 2014 à 15:12

    Un pont entre deux rives, tellement d'images collent à ça... c'est important un pont oui et c'est vrai qu'ils tombent vite dans l'oubli bises

    7
    Samedi 1er Novembre 2014 à 18:39

     fête de tous les saints et fête d'un copain ... 60 ans et dans un mois, retraite bien mérité

    un heureux anniversaire à ce monsieur..........oh que oui et vive l'Alsace et la Lorraine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :