• le bourdon trop lourd

    Le bourdon trop lourd

    défie les lois de l'air.

    Tombera-t-il ou pas ?

    Aider gauchement

    cela arrive, là, maintenant.

    Tomberai-je ou pas ?

    Bourdon, comme toi,

    je navigue à vue.

    Les feuilles se marient

    avec les fleurs de mirabelliers.

    Bientôt deux semaines

    à confire sans rien savoir

    Juste que l’entraide étincelle.

     

    Agab 27/03/20


  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Avril à 19:02

    Et pourtant dans la nature en ce moment les bourdons, abeilles et guêpes commencent à s'activer autour ces fleurs de fruitiers.

    Bises, bon week-end et surtout prends soin de toi.

    2
    Samedi 4 Avril à 19:10

    Bien vu, bien dit... C'est beau, cette comparaison avec le bourdon qui ne sait trop où il va... et nous, qui malgré tout, vivons de la chaleur de nos cœurs.

    3
    Samedi 4 Avril à 19:11
    Joli. J'aime beaucoup. Bisous
    4
    Samedi 4 Avril à 19:12

    bonsoir andrée, çà va ?? tu as le bourdon...

    çà va bien finir quand même, et j'espère que tu auras de bonnes nouvelles..

    il a fait très beau et chaud aujourd'hui, mais juste bain de soleil à la terrasse, 

    bonne soirée, je t'embrasse, MIAOU !!!

    5
    Samedi 4 Avril à 19:57

    Quand je pense que nous allons rester enfermés pendant encore 2 ou 3 moi, j'en ai la tête qui chavire. Comment allons nous nous éveiller quand nous pourrons enfin sortir?

    6
    Samedi 4 Avril à 19:57

    Le bourdon, il peut circuler, pas nous, de quoi l'avoir aussi!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    7
    Samedi 4 Avril à 20:01
    colettedc

    Magnifiquement écrit, Andrée !

    Douce soirée,

    Bises♥

    8
    Samedi 4 Avril à 20:32

    Bonsoir Andrée. Les bourdons et les abeilles zonzonnent autour de mes agrumes en fleurs, et moi j'ai le bourdon. Bonne soirée et bisous

    9
    Samedi 4 Avril à 21:46

    Trop lourd le bourdon !

    Mais je ne veux retenir que la conclusion:  "que l'entraide étincelle"

    Je reste en relation avec mon mari grâce au téléphone. Heureusement car les visites sont interdites   et les résidents doivent rester confinés dans leur chambre  ...C'est très dur pour lui encore plus que pour moi...Moi je vais mieux...enfin....

    Je retrouve un peu d'énergie, je respire mieux...J'ai des voisins très gentils   ...Merci Andrée!                                                                               

     

    10
    Dimanche 5 Avril à 02:26

    J'espère que tout cela ne durera pas trop...

    Mais tu as raison, au moins il reste l'entraide.

    Passe un doux dimanche.

    11
    Dimanche 5 Avril à 04:17

    Bonjour Andrée,

     Pour ma part, cela fait trois semaines que nous sommes confinés.  Heureusement que nous avons un jardin, la tv, les livres, la création pour moi,  sa maquette pour mon mari,et des tâches  sans cesse remises...

    Lourd mais très travailleur le bourdon. Premier arrivé au jardin et dernier à partir. Lui, il ne connaît pas la crise.

    Bises de bon dimanche

    12
    Dimanche 5 Avril à 07:53

    il est bien lourd ce bourdon là ...on l'évite du mieux qu'on peut,  on se réjouit de toute cette solidarité, et on attend  des jours nouveaux aux fruits juteux de "libertés"  ...

    prends soin de toi et résiste il le faut !

    amitié .

    13
    Dimanche 5 Avril à 15:23
    Renée

    Bourdon quand tu nous tiens....je te dirais bien boit un bourbon peut-être que ça passera....ou pas! Bisous

    14
    Dimanche 5 Avril à 15:25

    Joliment décrit cet état dans lequel nous sommes plongés depuis trois semaines .

    Bon dimanche 

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :