• le bal mécanique de Yannick Grannec

    pour Bonheur du Jour

    Si chaque livre est une histoire particulière, celui de Yannick Grannec est composé de 2 histoires, celle de l'aujourd'hui et celle de l'avant (histoire de Magda et du Bauhaus (école d'art à Berlin)). Certains auteurs en intitulé de leurs chapîtres mettent une citation, elle, Yannick Grannec, nous offre des tableaux, des photos. Et j'ai choisi de vous montrer quelques oeuvres, seulement sur google, pas de bal mécanique de Paul Klee 1929 (oeuvre controuvée*).

    le bal mécanique de Yannick Grannec

    Andy Warhol - autoportrait 1980Andy Warhol - autoportrait 1980

    le bal mécanique de Yannick GrannecCueva de las Manos

    (- 9500 ans avant JC)

    le bal mécanique de Yannick Grannec

    Homme dans un bateau de Ron Mueck 2002

    le bal mécanique de Yannick GrannecConfrontation 1 de Richard Richer 1988

    "J'espère que tu ressembleras à ta mère. Tes yeux seront aussi clairs que les miens, que ceux de Magda et ceux de Luise. Mais tu n'endosseras pas leur passé...

    Tu pourras suivre un Dieu sans étiquette ou ne pas croire, si tel est ton choix. Tu seras citoyenne d'un monde complexe. Pas pire que le monde qui nous a vus naître ta mère et moi. Pas meilleur non plus. Un monde à ton image. J'essaierai de t'en montrer la beauté. Je t'en cacherai la cruauté le plus longtemps possible."

    Josch

    partie 1 

    le bal mécanique de Yannick Grannec Femmes se serrant de Egon Schiele 1911

    le bal mécanique de Yannick Grannec Proun de El Lissitzky 1920

    le bal mécanique de Yannick GrannecPastorale de Paul Klee 1927

    le bal mécanique de Yannick Grannec avec les dix doigts de Marianne Brandt 1930

    le bal mécanique de Yannick GrannecLa danse de Henri Matisse 1909

    le bal mécanique de Yannick GrannecNuage de Gérard Richter 1970

    "Je me promets de traîner mes garçons ici. Même si l'idée de visiter - "encore !" - un musée les fait râler. Même si la définition de la beauté est propre à chaque génération, à chaque individu, il est important de nourrir ses enfants avec celle qu'on croit reconnaître. Leur donner ce cadeau sans étiquette et sans marque est bien plus qu'une consolation, bien plus qu'un dérivatif, bien plus qu'une colère contre un avenir absurde et dangereux. C'est un lien à travers le temps. Regarde le monde, mon fils, et dis-moi comment tu le vois. Ne laisse personne te dire comment tu dois le voir. Pas même moi. Enfin, si. Parfois. Je suis ta mère.

    ... on ne dit pas ces choses là entre un bulletin à signer et une paire de chaussettes à laver. Ces choses-là ne se disent pas ; elles se transmettent. Elles se peignent, elles se composent. Elles se construisent."

    Yannick Grannec

    partie 2

    *oeuvre controuvée : oeuvre qui n'existe pas, imaginée. 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 15:13

    Pas très fan, je trouve un petit quelque chose de froid et presque morbide, mais ce n'est peut être qu'une impression.
    En tous cas, merci pour ce partage Andrée.
    Bisous et bon bout d'An à toi.

    2
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 16:54

    Mystérieux... Entre ce prénom Yannick qui est un prénom d'homme et tu dis que c'est une femme ; puis ce mot "controuvée" qui est absurde puisque le préfixe "con" évoque le rassemblement ("contourné" veut dire "tourné jusqu'au bout") et qu'il s'agit au contraire de qqchose de NON-trouvé, et pourquoi Paul Klee ? Et pourquoi ces tableaux ... "sur google" ? Bref, je ne comprends pas.

    Je sais que l'on peut rire après avoir lu mon dernier billet, mais en effet là pour moi cette écriture là c'est du chinois.

    3
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 17:33

    en plus c'est une dame............ne connaissais pas....quel prénom !!

    4
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 17:48

    Je ne sais trop que penser... Merci pour la découverte Belle soirée

    5
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 19:12

    coucou, curieux mélange, en effet chacun y trouve ce qui lui plaît mais je n'aime pas trop ce genre,

    belle soirée à toi, pas trop froid  chez toi ?

    Bisous, bisous, MIAOU !!!!

    6
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 19:21

    Bonsoir,

    Un livre très spécial, mais il ne me tend pas les bras !

    Pas trop ma tasse de thé.

    Bonne soirée, bisous.

    7
    Olivier
    Dimanche 8 Janvier à 17:19
    En tout cas, comme l'a dit Dostoievski "la beauté sauvera le monde" (et le sauve déjà sans doute, avec 1 ou 2 autres chose...)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :