• la cabane d'Henry David Thoreau à Concord

    "Je gagnais les bois parce que je voulais vivre selon mûre réflexion, n'affronter que les actes essentiels de la vie et découvrir ce qu'elle avait à m'enseigner, afin de ne pas m'apercevoir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu..."

    Henry David Thoreau (Walden)

     

    Etre en compagnie, fut-ce la meilleure, clamait Thoreau, est vite fastidieux et dissipant. Il se construisit dans les bois une petite maison mesurant 3 mètres de long sur 4.60 mètres de large et comportant, en plus de l'espace habitable, un grenier, un placard et une remise à pommes de terre. il déclarait avec fierté que son miroir n'était pas plus grand qu'une carte à jouer. Libre et serein, il y a passa deux ans en solitaire et nota : "Ma vie est le poème que j'aurais écrit si j'avais pu le vivre et l'écrire".

    Ce que Thoreau voulait savoir, c'est si la vie est sublime.

    Mais il en voulait la preuve à travers l'expérience et non les écrits. C'est pour cela qu'il l'accula dans un coin, la réduisant à sa simple expression. Il écrit qu'en général, "nous sommes plus isolés lorsque nous sortons pour nous mêler aux hommes que lorsque nous restons au fond de nos appartements". Il finit par ajouter que dans les bois, il n'était pas plus seul que l'oiseau au bord de l'étang, que le pissenlit dans la prairie, ou encore que le ruisseau, l'araignée ou l'étoile du Nord.

     

    Dominique LOREAU

    Vivre heureux dans un petit espace

    A la recherche d'un bonheur simple


  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Octobre à 18:04

    Un extrait qui me donne envie d'aller plus loin dans la lecture de l'ouvrage de cet écrivain et si je ne me trompe pas, "Walden'.

    Bises et bonne soirée Andrée

    2
    Lundi 29 Octobre à 18:24

    parfois on a un besoin très fort de solitude  mais , à d'autres moments, le contact avec les autres est régénérateur....Bonne soirée à vous deux !

    3
    Lundi 29 Octobre à 20:48

    Bonsoir Andrée. C'est un peu le principe des tiny house : vivre dans un tout petit espace, avec l'avantage de pouvoir le déplacer. Bonne soirée et bisous

    4
    Lundi 29 Octobre à 22:11

    un peu comme le jeu de l'ombre et de la lumière, pour pouvoir apprécier l'un il  faut connaître l'autre ...

    amitié .

    5
    Mardi 30 Octobre à 02:39
    colettedc

    On peut être bien seul(e) dans une foule et être seul(e) et la tête et le coeur dévordants de souvenirs heureux et si vivants qu'on ne se sent pas seul(e), au contraire ! Bonne semaine Andrée ! Bises♥

      • Mardi 30 Octobre à 02:41
        colettedc

        ... lis : débordants de souvenirs ... bien entendu ...

    6
    Mardi 30 Octobre à 09:32
    daniel

    La vraie vie n'est que simplicité….Tout le superflus n'est qu'une illusion. J'essaie de m'en débarrasser !

    7
    Mardi 30 Octobre à 11:14

    Image associée

    qu'est-ce qu'ils ont encore inventé pour L'Alsace....

    Dans une déclaration d'une quinzaine de minutes, le Premier ministre Edouard Philippe a scellé le sort de l'Alsace, au bout d'un long marathon en relais effectué par le préfet Marx, de janvier à juin, puis par la ministre Jacqueline Gourault. Le 1er janvier 2021 naîtra la "collectivité européenne d'Alsace", fusion des deux conseils départementaux, alors que les départements eux-mêmes, circonscription territoriale des services déconcentrés de l'État, continueront à exister... C'est la méthode Macron-Philippe du "cousu main".

     

     

    8
    Mercredi 31 Octobre à 08:26

    Bonjour Andrée,

     

    La simplicité pour atteindre à une certaine sérénité. C'est très beau ce qu'a dit cet homme.

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :