• l'herbe a si peu de chose à faire (Emily Dickinson)

    L'herbe a si peu de chose à faire,

    C'est une sphère de simple verdure

    Avec seulement des papillons à couver,

    Et des abeilles à recevoir,

    Elle n'a qu'à s'agiter tout le jour selon les jolis airs

    Que les brises amènent,

    Et à tenir le soleil sur son coeur

    A saluer toutes choses ;

    A enfiler les gouttes de rosée toute la nuit comme des perles,

    A se faire si belle

    Qu'une duchesse serait trop commune

    Pour une telle splendeur.

    Et lors même qu'elle meurt, à passer

    Parmi les odeurs divines,

    Telles de secrètes épices qui s'endorment

    Ou des amulettes de pin.

    Et alors elle habite dans des granges souveraines

    et passe les jours à rêver.

    L'herbe a si peu de choses à faire,

    Je voudrais être une touffe de foin !

     

    Emily Dickinson

    Poèmes choisis


  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Mai à 16:50
    Renée

    vu l'énumération elle en fait beaucoup! Bisous doux weekend Durgalola

    2
    Samedi 30 Mai à 16:54
    Amusante la fin du poème et je n'avais jamais vu l'herbe ainsi. Merci de ce beau et poétique partage. Bon weekend et bisous
    3
    Samedi 30 Mai à 17:20

    pour l'instant, elle souffre d'une sécheresse mortelle, cette herbe fatiguée de nos pas répétés ...

    il suffira d'une pluie pour lui rendre souplesse et couleurs ...

    amitié .

    4
    Samedi 30 Mai à 17:44

    Ce matin j'ai fait une rando de 11 km dans la campagne aveyronnaise, les foins étaient fauchés et les herbes dormaient dans de grandes balles rondes sous l’œil compatissant des hautes marguerites, des graminées et des ombelles des talus. Je me demande lesquelles étaient les plus heureuses, peut-être le troupeau de brebis croisées en chemin qui happaient goulûment les longues hampes vertes

    5
    Samedi 30 Mai à 18:54

    C'est magnifique !... Là, j'aime beaucoup...

    6
    gazou
    Samedi 30 Mai à 20:18

    Si elle avait été une touffe de foin, elle n'aurait pas écrit de poèmes et ce serait  vraiment dommage

    7
    Samedi 30 Mai à 20:22

    Un superbe poème d'Emily Dickinson  , on se prend à rêver oui d'être cette herbe .

    Bonne soirée 

    Bises 

    8
    Samedi 30 Mai à 20:22

    ... l'herbe se plait à nous plaire alors profitons-en pour l'admirer!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    9
    Samedi 30 Mai à 20:24

    Bonsoir Andrée. C'est un bel hymne à la nature. Bonne soirée et bisous

    10
    Samedi 30 Mai à 20:33

    C'est un très joli texte Andrée, merci pour cet excellent partage.

    Bises et bon weekend

    11
    Dimanche 31 Mai à 01:23
    colettedc

    Un magnifique poéme, Andrée ! Merci de nous le partager !

    Bon dimanche,

    Bises♥

    12
    Dimanche 31 Mai à 11:36

    Une jolie façon de peindre nos herbes "communes "; nous les foulons souvent oubliant qu'elles sont bien vivantes et abritent tout plein de minuscules !

    Merci pour cette poésie qui ouvre notre regard sur ce que l'on oublie de voir. Beau dimanche

    13
    Lundi 1er Juin à 03:59

    Je ne sais pas si je voudrais être une touffe de foin... mais un coquelicot dans un champ de blé, oui. :)

    Passe une douce journée. Bisous.

    14
    Lundi 1er Juin à 15:04
    daniel

    Quelle poèsie et quelle imagination. J'aime vraiment ce genre de poème !

    15
    Lundi 1er Juin à 17:36

    L'herbe est encore verte par chez moi, mais en septembre elle sera devenue paille. Tondue, elle forme un beau tapis.  Merci pour ce beau et long texte.

    16
    Mercredi 3 Juin à 07:02

    J'aime tant la poésie d'Emily Dickinson.

    17
    Jeudi 4 Juin à 21:46

    Une touffe de foin ? oui, ça sent si bon , ça sent l'enfance, du temps où l'on savait encore se rouler dedans, ça sent le soleil, l'été, ça sent .... oh, ça réveille en moi tellement de souvenirs! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :