• l'art de vivre de Thich Nhat Hanh

    Toute notre vie, nous produisons de l'énergie. Nous disons et faisons des choses, et chaque pensée, chaque parole et chaque action porte notre signature. Tout ce que nous produisons comme pensées, paroles et actions continue d'influencer la monde, et c'est cela notre corps de continuation. Nos actions nous emportent vers le futur. Nous sommes comme des étoiles dont l'énergie lumineuse continue d'irradier à travers le cosmos des millions d'années après leur extinction.

    Lorsque vous produisez une pensée de haine, de colère ou de désespoir, cela vous fait du mal et cela fait du mal au monde. Aucun de nous ne veut se poursuivre de la sorte. Nous voulons tous produire des pensées de compassion, de compréhension et d'amour. Lorsque vous êtres capables de produire une pensée de compassion et de compréhension, cela guérit et  vous-même et le monde. Tout comme un nuage d'acide produit une pluie acide, l'énergie de colère, de peur, de blâme ou de discrimination produit un environnement toxique pour nous et pour les autres. Utilisez votre temps avec sagesse. a chaque moment, il est possible, de dire ou de faire quelque chose qui inspire l'espoir, le pardon et la compassion. Vous pouvez faire quelque chose pour protéger et aider les autres et notre monde.

    Chaque pensée compatissante porte notre signature.

    Elle est notre continuation.

    Thich Nhat Hanh

    L'art de vivre


  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Février à 14:35

    Très bonne réflexion : ceux qui propagent la haine se font du mal à eux-mêmes autant qu'à ceux qu'ils haïssent et ne connaîtront jamais le bonheur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    î

    2
    Mardi 19 Février à 15:33

    Une texte qui n'est pas faux Andrée.

    Bises et bon mardi

    3
    Mardi 19 Février à 16:31
    Martine Martin
    C'est vrai Andree mais je n'aime pas le mot compassion. Bisous
    4
    Mardi 19 Février à 17:39

    moi non plus, je n'aime pas le mot compassion, ni le mot haine, ni les comportements que ces mots engendrent ... 

    Amitié . 

    5
    Mardi 19 Février à 19:58

    Bonsoir Andrée. Ce sont des paroles pleines de sagesse. Nous pouvons tous faire preuve de compassion, d'empathie, d'écoute. Nous aiderons ainsi les autres et nous en bénéficierons aussi, en nous sentant mieux dans notre peau. Bonne soirée et bisous 

    6
    Mercredi 20 Février à 06:50

    C'est une belle réflexion mais même les sages disent qu'il faut accepter les sentiments de colère en nous et chez les autres, les considérer comme aussi importants que les autres au lieu de les réprimer dès la plus petite enfance...Ce que par contre nous ne pouvons pas accepter c'est que ces sentiments poussent à commettre des actes irréparables de violence qui font mal à tout le monde et à soi-même. Il faut donc bien faire cette différence. Bises

    7
    Mercredi 20 Février à 09:45
    daniel

    Un beau texte. j'apprécie la philosophie de  Thich Nhat Hanh. J'essai de l'appliquer mais avec difficulté !!

    8
    Mercredi 20 Février à 12:33

    tenons bon .....contre vent et marées...

    te souhaite une belle  journée....

    9
    Mercredi 20 Février à 16:25

    L'effet papillon en quelques sortes.
    Je me suis toujours régalée de lire les ouvrages de Thich Nhat Hanh, et j'ai eu la chance d'assister à deux de ses conférences, il y a une quinzaine d'années.
    Bises et bonne soirée Andrée

    10
    Mercredi 20 Février à 18:07

    je ne connais pas cet auteur mais ce qu'il dit là me parle. Bises et bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :