• l'alouette, sur son lit de terre, - William Blake

     

    L’alouette,  sur son lit de terre, dès que le matin point

    Ecoute en silence ; puis, s’élançant du champ de blé qui ondule, à pleine voix

    Conduit le chœur du jour : son trille éperdu

    Montant sur les ailes de la lumière dans le vaste espace

    Retentit en écho dans l’adorable azur et la brillante sphère  des cieux.

    Sa gorge étroite lutte avec l’inspiration ; toutes les plumes

    De sa gorge, de sa poitrine, de ses ailes vibrent du souffle divin.

    Toute la nature l’écoute en silence, et l’auguste soleil

    S’arrête sur les monts, laissant tomber un petit oiseau

    Un regard de douce humilité, d’émerveillement, d’amour  et de respect.

    Alors, à pleine voix, de leurs verts bosquets tous les oiseaux  entonnent leur chant :

    Grive, linot, chardonneret, rouge-gorge et roitelet

    Eveillent le soleil de son doux songe sur les monts.

    Le rossignol de nouveau module son chant, et, tout le jour

    Comme toute la nuit, épanche de son inépuisable gazouillement,  tous les oiseaux chanteurs

    Ecoutant attentifs ses accents éclatants, avec admiration et amour.

     

     

    Traduit de l’anglais par Madeleine. L Cazamian

    In, « William Blake, Poems/poèmes »


  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Février à 15:36

    il est de ces moments entre nuit et jour où le silence annonce le chant  ...et le soleil se lève ...

    amitié .

    2
    Dimanche 2 Février à 15:38
    Magnifique partage. Merci. Bisous
    3
    Dimanche 2 Février à 17:14

    William Blake, né le 28 novembre 1757 à Londres où il est mort le 12 août 1827,
     artiste peintre, graveur et poète pré-romantique britannique. ...

    ne connaissais pas ....un grand merci à toi

    4
    Dimanche 2 Février à 21:42

    Bonsoir André. C'est un beau poème, un bel hymne à Dame Nature. Bonne soirée et bisous

    5
    Dimanche 2 Février à 22:57
    Les oiseaux sont les émissaires du ciel, et comme il en parle bien !
    6
    Lundi 3 Février à 02:19
    colettedc

    Tout à fait magnifique, ce poème, Andrée ! Merci du partage !

    Bonne semaine !

    Bises♥

    7
    Lundi 3 Février à 06:10

    Il est très beau ce poème. Je ne le connaissais pas du tout ! Merci pour le partage, c'est bien agréable de commencer la semaine en poésie. bises et une douce journée

    8
    Lundi 3 Février à 14:15
    Renée

    Magnifique poèmes pour ces oiseaux qui nous donnes de si belles sérénades....Bisous

    9
    Mercredi 5 Février à 15:09

    Superbe poème qui me rappelle le moment partagé ce matin avec certains de ces oiseaux ravis de retrouver le soleil .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :