• Jeudi en poésie toujours avec Josette

    le thème : bestiaire fantastique

     

    Jeudi en poésie toujours avec Josette

    Le Graoully (parfois écrit Graouli, Graouilly, Graouilli ou Graully) est un animal mythique à l'apparence d'un dragon, vivant dans l'arène de l'amphithéâtre de Metz, qui aurait dévasté la ville avant d’être chassé par le saint Clément de Metz premier évêque au iiie siècle.

    Le vocable renvoie très vraisemblablement à une origine germanique, avec la signification de monstrueux, horrible, terrifiant ; graulichgruselich sont attestés dans divers dialectes de Moselle germanophone.

    (source wikipédia) 

     

    à chacun son dragon

     

    A chacun son dragon,

    enfoui en soi, ou au contraire en surface.

    Mon dragon est d'or et vert étincelant.

    Souvent, il dort, au cœur de mon cœur

    Quand il s'éveille, pas d'étirements,

    de bâillements. 

    Il explose, fumées et feu à 300 degrés.

    Il implose, il se rue, il prend toute la place.

    Tout fond, culture et tradition

    éducation et bienséance.

    A chacun son dragon,

    le mien s'éveille s'il sent le roussi

    des relations, des divisions, des imprécations

    Et plus fort, il s'est manifesté,

    plus vite il se rendort.

    Me laissant  démêler les fils 

    de sa rousse colère. 

    A chacun son dragon. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Novembre à 08:09

    Tu as raison Andrée, à chacun son dragon. Le mien m'habite avec mon année de naissance!

    Bises et bon jeudi

    2
    Jeudi 14 Novembre à 11:19

    a chacun son dragon ! Le lien me fatigue beaucoup en ce moment

    3
    Jeudi 14 Novembre à 11:43
    • “Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.” ...
    • “Le redoutable dragon ne l'emporte pas sur le serpent lové dans l'herbe.” ...
    • “Qui veut devenir dragon doit manger d'abord beaucoup de petits serpents.” ...
    • “Le puissant dragon n'arrive pas à vaincre le tyran local.”

     

    bon jeudi ........... ♥

    4
    Jeudi 14 Novembre à 12:12

    Oh que oui tu as bien raison à chacun son dragon .  Le mien a aussi beaucoup de raison de se mettre en colère et il faut beaucoup de persuasion pour qu'il rejoigne sa tanière .

    Bonne journée 

    bises 

    5
    Jeudi 14 Novembre à 13:59

    ouah, je n'y aurais pas songé ... mais à tout prendre l'idée est excellente ! car li m'arrive d'avoir de ces colères qui crachent le feu tout autant qu'un dragon qui se réveille ...

    à chaque fois je me souviendrai de toi !

    amitié . 

    6
    Jeudi 14 Novembre à 20:01
    colettedc

    En effet, Andrée, à chacun son dragon : le nôtre c'est suffiant ... ceux des autres ; lassons faire !!! Bravo ! C'est super ! Bonne soirée ! Bises♥

    7
    Jeudi 14 Novembre à 21:23

    C'est bien vrai, nous avons tous notre dragon enfoui, ou visible, suivant les cas ! Ainsi, le tien est très pétillant ? En tous cas ton poème le reflète parfaitement.

    8
    Jeudi 14 Novembre à 22:17

    Il est fumant ton dragon et à le réveil aussi bouillant que son réendormissement !!!!

    9
    Jeudi 14 Novembre à 22:35

    Bonsoir Andrée. J'aime bien ton dragon... Bisous 

    10
    Vendredi 15 Novembre à 09:16
    Josette

    merci pour ce poème si vrai...

    Nous avons tous un dragon qui sommeille et attention à son réveil

    gros bisous Andrée

    11
    Vendredi 15 Novembre à 14:45
    daniel

    Moi, mon dragon s'est endormi au fil du temps…...Pourtant il était capable de grosses colères !

    12
    Anne
    Vendredi 15 Novembre à 15:09

    Le mien ne s’endort jamais que d’un œil. Très joli texte !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :