• jeudi en poésie avec Martine (Quai des Rimes)

    VOIR LE DEFI chez LES CROQUEURS DE MOTS

    jeudi en poésie avec Martine (Quai des Rimes)

     

    le temps d'avant

    POUSSIERE D'HIER

     

    Dans mes mains brunes 

    d'enfant du Nil

    s'épanouissent les fleurs de lotus

    cueillies pour le dieu Aton

    bienfaiteur de la vie

     

    Ton apparition est belle à l'horizon du ciel, ô Soleil vivant qui a vécu le premier

     

    De mes mains brunes

    les fleurs sont données

    aux belles Néfertiti, ses six filles

    et au pharaon Akhenaton

    le Nil roule, cheval solaire.

     

    Ton apparition est belle à l'horizon du ciel, ô Soleil vivant qui a vécu le premier

     

     

    Sur mes mains brunes, 

    les rayons divins caressent et soutiennent mon âme,

    humble Poussière d'Aton.

     

    Ton apparition est belle à  l'horizon du ciel, ô Soleil vivant qui a vécu le premier

     

    Agab

    09/19

     

    la phrase " Ton apparition est belle à  l'horizon du ciel, ô Soleil vivant qui a vécu le premier"

    est extraite du poème écrit par Akhenaton (ce poème ressemble beaucoup au psaume 104)

    voir ici

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Septembre à 08:23

    Tu as été très inspirée Andrée. Bravo ! Bises et bon jeudi

    2
    Jeudi 26 Septembre à 08:52

    Habitant du Nil, tout un poème, une vie au pays des pharaons... merci, jill 

    3
    Jeudi 26 Septembre à 09:43
    Martine Martin
    Bravo Andrée, j'aime beaucoup ton poème. c'est une très belle et originale façon de traiter se t'aime avec le titre poussière d'hier Bisous
    4
    Jeudi 26 Septembre à 09:45
    Martine Martin
    ce thème bien sûr et pas se t'aime : problème de la reconnaissance vocale quand on ne se relit pas !
    5
    Jeudi 26 Septembre à 10:12
    marie chevalier

    très beau poème étrange aussi bravo !

    6
    Jeudi 26 Septembre à 10:42

    C'est une très belle page, merci, Adamante.

    Passe une douce journée.

    7
    Jeudi 26 Septembre à 11:49

    Un tres beau poème pour cette poussière d'hier ,  merci de nous avir fait voyager dans cet avant .

    Le parallèle du poème d'Akhenaton avec le psaume de la bible est vraiment bien vu .

    Bonne journée 

    Bises 

    8
    Jeudi 26 Septembre à 15:24

    J'aime particulièrement la première strophe yes

    9
    Jeudi 26 Septembre à 17:03
    Renée

    Un joli choix pour cette participation. bonne soirée

    10
    Jeudi 26 Septembre à 18:38

    j'aime moi aussi le voir naître chaque jour ... sans être enfant du Nil ... ici ou ailleurs, il fait jaillir la vie ...

    amitié .

    11
    Jeudi 26 Septembre à 19:26

    Bonsoir Andrée Joli poème pour accompagner cette photo. Bonne soirée et bisous

    12
    Jeudi 26 Septembre à 20:31
    colettedc

    C'est super bon, Andrée ! Mille bravos !!! J'♥ beaucoup !!!

    Bonne soirée,

    Bises♥

    13
    Jeudi 26 Septembre à 22:02

    Merveilleux poème, que cette citation de l'Hymne au Soleil ravive encore ; et la découverte de sa ressemblance avec le psaume 104 est vraiment passionnante. 

    14
    Vendredi 27 Septembre à 11:58

    Bonjour Andrée, ravie de découvrir ce beau poème qui se déroule sur les flots du Nil antique. Intriguée par cet Agab qui est l'auteur des vers ponctués par la phrase d'Akhénaton. Merci aussi pour le lien très intéressant. Gros bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :