• jeudi en poésie avec Jill Bill (héritage de famille)

     

    jeudi en poésie avec Jill Bill

     

    Héritage de famille

     

    La maison était un rien à l'abandon.

    La notaire a pris une boite de photos

    pour les neveu et nièces vivant loin dans l'Est.

    La maison à l'abandon

    s'est ouverte à un couple prêt à tout rebâtir.

    la boite de photos est chez moi.

    De l'héritage familial de cet oncle 

    - sans nouvelle depuis la mort de ma grand mère Francia - 

    des lettres de sa maîtresse, femme d'un homme rond

    souriant et bon,

    des photos anciennes avec ma mère, mon père et tous les autres

    morts, enterrés, attendant leur résurrection.

    A moins qu'ils ne soient, poussière d'or.

    La maison était petite, faite en pierres volcaniques,

    l'escalier entourant un puits de 1521.

    Dans leur boite, les photos et lettres dorment

    Une jeunesse grandit qui en héritera un jour.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Octobre à 17:53

    Une situation bien décrite Andrée et la dernière phrase... That's the question ?????

    Bises et bon jeudi

     

     

    2
    Jeudi 10 Octobre à 18:07

    j'aime bien ton texte  mais je ne suis pas vraiment inspirée pour le commentaire.  j'ajouterai juste qu'on a toujours plaisir à consulter notamment les photos de personnes qui ont fait partie de notre famille il y a longtemps et qu'on ne connaît même pas parfois. Bisous

    3
    Jeudi 10 Octobre à 18:18

    Bonsoir Durgalola...  J'ai chez moi une même boîte à photographies de mes grands-parents et arrière-grands-parents que je n'ai pas connu, dont il me reste la seule trace, ces photos... Qui en héritera après, ayant trois enfants... !? ,-)  merci aussi, douce soirée, bises JB

    4
    Jeudi 10 Octobre à 18:24

    Un héritage familial qui fait parler le souvenir , j'aime ton texte .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    5
    Jeudi 10 Octobre à 21:09

    plus que les "briques" j'apprécie toutes ces photos laissées en souvenirs .... pour moi, un précieux héritage !

    amitié .

    6
    Vendredi 11 Octobre à 04:02
    colettedc

    De bons souvenirs dans cette boîte, Andrée !!!

    Super, ton texte ! J'♥ !

    Bonne journée,

    Bises♥

    7
    Vendredi 11 Octobre à 08:11

    Bonjour Andrée,

     

    Chez ma mère, effectivement, les photos sont dans une boite en carton, d'autres dans un sachet. C'était pareil chez les autre membres de la famille.

    Que deviendront -elles? Que décidera la nouvelle génération? ça????

    Bises

    8
    Vendredi 11 Octobre à 12:20

    neveu et nièces vivant loin dans l'Est.....ok en Alsace ...mais si si

    9
    Vendredi 11 Octobre à 16:03
    Josette

    c'était important la boite à photo...un objet précieux  mais je crains que l'avenir ne soit pas aussi conservateur pour nos photos

    10
    Vendredi 11 Octobre à 16:29
    renée

    Défi bien réussi bravo et doux weekend. Bisous 

    11
    Vendredi 11 Octobre à 16:34
    daniel

    Depuis un certain temps je ne regarde plus les photos. Elles me rendent nostalgiques du temps qui passe beaucoup trop vite à mon gré !

    12
    Vendredi 11 Octobre à 19:48

    Pour ma part je crains que photos, lettres et autres souvenirs que je gardais précieusement, finissent à la poubelle, mes fils n'étant pas conservateurs. Bisous

    13
    Samedi 12 Octobre à 10:52

    Les photos... quelques lettres, c'est peu, mais ce sont de jolis souvenirs.

    Merci pour le partage.

    Bisous et douce journée.

    14
    Samedi 12 Octobre à 11:24

    Un joli poème sur le vie qui passe et nous emporte tous , ne laissant nos souvenirs que sur quelques photos jaunies Bon week end Andrée

    15
    Mercredi 16 Octobre à 10:25

    quel beau poème, un rien désenchanté ! je suis sûre que cette maison retrouvera son éclat et refera vivre son âme ! bises et belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :