• jeudi en poésie avec ABC et les croqueurs de mots

     une poésie que vous aimez

    et que vous pouvez écrire de tête (enfin presque)

     

     

     

    Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
    D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
    Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

    Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
    Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
    Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
    Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

    Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore.
    Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
    Comme ceux des aimés que la Vie exila.

    Son regard est pareil au regard des statues,
    Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
    L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

     

    Verlaine

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Janvier à 09:52
    Martine Martin
    j'aime cette poésie et je la connais bien mais je n'aurais pas été capable de la réciter par cœur. bravo. bisous
    2
    Jeudi 24 Janvier à 10:12

    Ce "Rêve familier" est un magnifique sonnet de paul Verlaine. Bravo Andrée.

    Bises et bon jeudi

    3
    Jeudi 24 Janvier à 10:38

    Un beau poème comme je l'ai écrit chez Josette, j'ai l'impression ce matin de relire mon "Lagarde et Michard". C'est que du bonheur !

    4
    Jeudi 24 Janvier à 10:53

    J'aime beaucoup ce poème moi aussi

    5
    Jeudi 24 Janvier à 14:27

    et je le récitais "de tête" tout en le lisant ...

    amitié .

    6
    Jeudi 24 Janvier à 14:45

    des poèmes éternels qui se fraient des chemins dans notre mémoire quand nous n'y pensons pas et laissent en passant des poussières d'étoiles. Bises et bonne journée

    7
    Jeudi 24 Janvier à 19:28

    Bonsoir Andrée. J'adore ce poème que je connais par coeur et récite de temps en temps. Bonne soirée et bisous

    8
    Jeudi 24 Janvier à 19:40

    ..je n'en connaissais par coeur que le début, tu me le remémores en le lisant...

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    9
    Jeudi 24 Janvier à 21:33
    colettedc

    Bravo Andrée ! J'♥ beaucoup ! Je ne l'ai cependant jamais apprise par coeur. 

    Bonne poursuite de cette soirée,

    Bises♥

    10
    Vendredi 25 Janvier à 10:47
    daniel

    C'est mélodieux , comme un petite musique !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Vendredi 25 Janvier à 11:32

    J'aurais pu aussi la réciter par coeur... il y a comme ça des poèmes qui m'ont marqués plus que d'autres et que je n'oublie pas.

    Merci pour ce poème.

    Bises et douce journée.

    12
    Vendredi 25 Janvier à 11:54

    C'est un de ces poèmes que Léo Ferré a remarquablement interprétés (pour peu qu'on apprécie son style), et qui me reste en tête grâce à lui... Rien de tel que la musique pour se remémorer un texte. Cette "mère", comme nous avons tous besoin d'elle ! Bises, Andrée.

    13
    Vendredi 25 Janvier à 14:01

    Comme je disais à Josette je m'en souviens bien aussi de ce poème de Verlaine mais j'aurais quand même buté pour le réciter par coeur .

    Bonne journée 

    Bisous 

    14
    Samedi 26 Janvier à 15:42

    Bravo d'être capable de la réciter par cœur...je la connais mais me souvenais davantage des premiers vers que des suivants ! bises et un doux we

    15
    Samedi 26 Janvier à 17:51

    j'ai bien noté ... presque 

    16
    Dimanche 27 Janvier à 10:16
    Josette

    nous avons la même !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :