• Le vent et la pluie

    arrosent la terre

    et me refroidissent.

    Ici, là, maintenant,

    va et vient dans

    mon être étroit,

    un pressant besoin

    de me rendre ailleurs.

    Dans les Vosges

    près de Gérardmer.

    En Alsace tout près

    des villages fleuris.

    A Autun, ville romaine.

    M'évader du kilomètre prescrit.

    Marcher sans compter !

     

    Agab 2/05/20


    17 commentaires
  • Dans la rue à la Jeanne,

    Heureusement que les voisins

    s'arrêtent, sourient, échangent.

    Une voisine offre muguet

    et roses à celle qui vient 

    de promener son chien.

    Lui bricole dans son garage

    et l'on papote à l'abri

    de la pluie. Heureusement

    qu'ils sont bien présents

    pour embellir ces moments

    où la famille manque.

     

    Agab 1/05/20


    10 commentaires
  • Sur la fenêtre de toit

    Ploc ! Ploc !

    font les gouttes.

    Les pollens se collent

    à la terre mère.

    L'escargot fringant

    heureux de sa sortie.

    Parapluies fleurissent

    et brr ! marcher vite,

    3 photos et rencontrer

    mari, voisines d'ici

    et de là. Toujours

    triste celle qui a perdu

    son chien durant un 

    détartrage de dents.

    Là-bas, vol de plantes fleuries.

    Le complice dans

    son auto les embarque.

    Courage du mari

    Qui le semonce.

    La vie, haut, bas,

    va cahin-caha.

     

    Agab 30/04/20


    19 commentaires
  • Nouveau cycle, le ciel

    cligne du bleu à travers

    les épais nuages. Lourds.

    Nous ne déconfinerons pas

    d'un claquement de doigts.

    Le ministre martèle

    "Apprendre à vivre avec !"

    Comme nous l'avons

    appris avec le sida, le cancer,

    le nucléaire, ceux de Daech.

    Le printemps finit sa

    gamme de fleurs pour

    préparer les fruits.

    Le temps nous est donné

    pour porter nos fruits.

     

    Agab 29/04/20


    15 commentaires
  • La pluie ébouriffe 

    les pissenlits aux touffes

    blanches ; la chatte

    préfère dormir ici,

    lit douillet. Le vent

    joue avec les feuilles

    nouvelles. Rencontre

    improbable avec

    celui vaincu par  

    la drogue maîtresse.

    Sourires tout de même.

     

    Agab 28/04/20


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique