• La chaleur met en train

    les mésanges et les hommes.

    Passage incessant des véhicules,

    dans la rue si tranquille.

    La tourterelle roucoule.

    Là-haut, un avion en panache.

    Et tout près la bêche du voisin.

    Demain le 8 mai, faudrait-il

    faire des réserves pour un jour ?

    Les hommes ne tiennent plus

    et s'agitent comme avant.

    Au loin, le bruit d'une ambulance.

     

    Agab 7/05/20


    7 commentaires
  • Qu'ai-je laissé dans

    ces 8 semaines rouges ?

    Une rencontre en mai,

    des visites à la médiathèques,

    un repas avec des amis,

    des postures, des relaxations,

    2 semaines de vacances,

    les embrassades, les jeux

    avec les petits-enfants, la fille,

    une belle mère que j'aime.

    Et gagner un printemps

    dans son entièreté, des mots

    sur un carnet, des moments

    entre nous, mari et femme.

    Un sentiment fort de 

    vivre au jour le jour 

    De quelque façon qu'il vienne !

     

    Agab 6/05/20


    10 commentaires
  • Les fruitiers sont feuilles

    et débuts de fruits.

    Et là, les coquelicots flambent.

    Des fleurs secrètes sortent

    à foison. Herbes à oiseaux.

    Se rendre plus dans les prairies

    que dans les hypermarchés,

    est tant bienfaisant.

    Pourtant les voitures

    se remettent à rouler.

    Comme des fourmis, ils

    vont les hommes, inutilement.

     

    Agab 5/05/20


    11 commentaires
  • Sur l'écran de l'ordi,

    les trois petits enfants

    aux yeux perçants

    gigotent, moinillons.

    Sans pouvoir les embrasser,

    Sans autorisation de les voir.

    Ils gigotent. 2 mois

    où nous vivons en retrait.

    Les choses du monde évoluent.

    Moins d'hospitalisations,

    chatte malade, voiture

    en panne de la fille.

    Gendre toujours en télétravail.

    Mettrons-nous un masque 

    pour nos retrouvailles ?

     

    Agab 4/05/20


    13 commentaires
  • Quand les cloches

    sonnent à tue-tête

    à 9H15 ; inhabituel !

    J'y vais à toute hâte.

    Las, les portes fermées.

    Une messe est dite

    en petit comité.

    Revenir, dire bonjour

    à ceux rentrant du Sud.

    Petit déjeuner et marcher

    dans le doux revenu.

    Admirer sauterelles

    iris et marguerites.

    Ma messe est ici.

     

    Agab 3/05/20


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique