• Grâce à (Martin Steffens)

    le grâce à brise la chaîne de la causalité et de la culpabilité : dire grâce à au lieu de à cause de , c'est faire grâce à l'origine de notre épreuve. "faire grâce" au sens de "faire crédit" : cet adversaire que j'accuse, pourquoi ne pas l’accueillir comme l'instrument de ma propre croissance ?

    Bien sûr, il est parfois des accusations auxquelles on doit consentir : il y a même un certain courage à dire combien une personne a pu nous faire de mal. Mais cela doit rester l'exception d'une nouvelle règle : faire grâce, autant que possible, à ce qui nous entoure ; donner aux circonstances de notre vie, le plus possible, l'occasion de révéler leur meilleur visage.

    Aussi, au lieu de murmurer à son conjoint, les dents serrées, ce pénible constat : "à cause de toi, on arrive toujours trop en avance !", lui offrir, dans un sourire, ce joyeux constat : "grâce à toi, on ne rate jamais aucun train". Ou encore, passer d'une phrase telle que : "à cause de cette fichue tête en l'air, j'ai oublié à la maison les billets de train que je voulais échanger !", à celle-ci : "grâce à cette contrariété de taille, je mesure la patience de mon épouse qui vit avec un homme dans les nuages... Qu'elle en soit remerciée !".

     

    Martin STEFFENS

    Rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger


  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juillet à 16:34
    Ce que dit ce donneur de belles leçons me dépasse complètement. Bisous
    2
    Samedi 15 Juillet à 12:18

    à cause de toi, on arrive toujours trop en avance ...

    mais c'est génial..........même si tout le monde n'est pas ok

    3
    Samedi 15 Juillet à 16:38
    Daniel

    ça change tout ! Comme quoi les mots sont importants.

    4
    Samedi 15 Juillet à 16:57

    Le pouvoir des mots !

    Mais il y a aussi la façon dont les mots sont dits

    J'aime bien ce que dit Martin Steffens...Ceux qui l'ont comme prof de philo ont de la chance, je crois

    5
    Samedi 15 Juillet à 19:46

    Bon soir Andrée,
    Je fais partie de ceux qui ne disent jamais "a cause de toi". Les choses sont telles que nous les créons bien souvent, une relation de cause à effet dont chacun a une part de responsabilité. Je pense aussi que chaque aspect négatif a sa facette de positif, même si parfois il faut du temps pour le découvrir. A chaque événement il y a des choses à en apprendre. Et puis se victimiser ne fait avancer personne, enfin, je le crois.
    Merci pour le partage de ce texte.
    Bises et bonne soirée

    6
    Dimanche 16 Juillet à 13:38

    La résonance n'est pas du tout la même ! Merci Durgalola de nous rappeler l'importance des mots et beau dimanche, je t'embrasse

    7
    Lundi 17 Juillet à 18:14

    Un sourire pour toi...

    C'est vrai qu'un changement d'expression peut tout changer. :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :