• Encore vivant de Pierre Souchon

    - Et maintenant ?

    - Maintenant, ce que je crois, c'est que sans traitement, je suis malade. Je dysfonctionne. Donc c'est à peu près aussi con de dire que je ne suis pas naturel avec mes cachets qu'un cancéreux qui vous dirait : "Ah mais avec ma chimio, vous démolissez mon être profond, je ne me reconnais plus, ce n'est plus moi..." Sauf qu'il ne viendrait jamais à l'idée d'un cancéreux de sortir une connerie pareille. C'est l'apanage de la psychiatrie... Tout mon combat, ça a été de considérer que j'étais malade au même titre qu'un diabétique, ou qu'un type qui a le VIH. Une maladie au long cours, qu'on doit traiter au long cours - et surtout qu'il n'y a pas de différence entre une maladie psychique et une maladie organique... Le souci avec les maladies psy, et c'est un énorme problème, c'est qu'on vous stigmatise.

    - Vous en avez souffert ?

    - Ah mais sans arrêt ! J'ai fait plusieurs mois d'hôpital dans ma vie, ce n'est pas rien... Mis à part mes parents et ma sœur, aucun des membres de ma famille n'est jamais venu me voir. Aucun ! pire : à ma sortie, lorsque je les revoyais personne ne me demandait de mes nouvelles !

    ....

    Tout le problème est là : les symptômes d'une maladie psy, mes symptômes à moi, en tout cas, s'incarnent dans mon comportement. Donc tout le monde y met de l'intentionnalité, en niant la dimension psychologique. Et on me renvoie à ma responsabilité, on me traite de tout. ça c'est parfaitement dégueulasse.

    ...

    - Vous espérez sortir rapidement ?

    - Oui. Mais pour tout vous dire, je me rends compte depuis peu de temps que j'étais malade, ces derniers mois, vraiment malade. Donc ça ne fait que quelques jours que je suis plutôt content d'être ici, de me poser, et que j'ai de moins en moins hâte de sortir, parce que je sais qu'il va falloir tout reconstruire, et que ce sera très long...

     

    Pierre Souchon

    Encore vivant


  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Mai à 14:57

    Encore un très bel extrait de ce livre Andrée. Merci.

    Bises et bon mardi

    2
    Mardi 29 Mai à 15:17

    ..je l'ai réservé à la bibliothèque, j'attends avec impatience de pouvoir le lire!

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

    3
    Mardi 29 Mai à 15:35

    Un bel extrait choisi. Très compliqué les maladies psys, et elles s'étendent de manière tellement différentes.
    Bises et bonne soirée Andrée

    4
    Mardi 29 Mai à 16:53
    Martine Martin
    Pour pouvoir guérir de ces maladies psychiques il faut pouvoir assumer son mal être comme une maladie à part entière ce qui es très difficile déjà mais l'est rendu encore plus car les autres ne reconnaissent pas votre maladie. j'adhère à ce qui est écrit. Bisous
    5
    Mardi 29 Mai à 20:34

    Bonsoir Andrée. Cet extrait est très intéressant. Les maladies psychiques sont souvent moins apparentes et moins bien connues car souvent cachées. Bisous

    6
    Mercredi 30 Mai à 09:14
    daniel

    Que de souffrances....Mais aussi d'incompréhension !! Des maladies souvent difficiles à soigner.

    7
    Mercredi 30 Mai à 18:46

    Moi j'ai la chance d'avoir la tête dans les étoiles où les maladies n'existent pas 

    8
    ouahlivier
    Jeudi 31 Mai à 08:07

    je n'y connais pas grand chose et le psychiatrique n'est pas mon premier centre d'intérêt, mais ce malade me paraît penser bien plus normalement que beaucoup de gens bien-portants… !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :