• en me promenant dans les villages, (Fabienne Verdier - Passagère du Silence)

    En me promenant dans les villages, je découvris, dans les maisons entièrement construites en bois de cèdre, de petits dessins gravés sur les parois. Je remarquai des papillons et les copiai sur mon carnet de croquis. Le soir, en dînant chez des Miao, je leur demandai l'explication de ces dessins. Ils éclatèrent de rire en voyant mon croquis de papillon et s'écrièrent : "C'est la mère Papillon !" Ils me contèrent alors son histoire.

    Un jour, un dieu trouva une graine qu'il planta dans la terre. Un arbre en naquit, près d'un étang. Cet arbre était un érable. Il grandit, grandit et devint immense. Les oiseaux sauvages venaient s'y poser car il offrait un abri merveilleux. L'arbre se trouvant près d'un étang, les oiseaux mangèrent tous les poissons. L'arbre fut jugé responsable de la mort des poissons et abattu sur-le-champ. 

    Il se transforma alors en un papillon qui fut fécondé par les gouttes de pluie. La maman papillon pondit des œufs qu'elle couva longtemps et donna naissance au dieu de la Terre, au dieu du Ciel, au dieu de la Montagne. Ces dieux créèrent le premier homme, l'ancêtre des Miao.

    C'est pourquoi ils représentent la Mère Papillon dans leurs traditions populaires et vénèrent les érables.

    Fabienne Verdier

    Passagère du silence

    dix ans d'initiation en Chine

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Octobre 2016 à 15:30

    he  C'est vraiment une histoire géniale !! Où l'on voit que le monde entier est sorti de l'imagination délirante d'un dieu !!! D'ailleurs le nom donné aux "hommes" est en lui même bien mignon : on entend les "miaou" ! On se croirait à un jeu d'enfants...

    2
    Mardi 18 Octobre 2016 à 15:33

    Joli extrait en forme de conte. Bisous

    3
    Mardi 18 Octobre 2016 à 16:48

    hegrand délire, il faut en rire!

    Bises à toi.

    4
    Mardi 18 Octobre 2016 à 17:47

    Coucou Andrée,
    C'est une bien jolie légende, merci.
    Bise et belle fin de journée

    5
    Mardi 18 Octobre 2016 à 17:55

    un nom de famille  que je connais bien....entre autre du côté de Le  Mans

    6
    Mardi 18 Octobre 2016 à 19:31

    Bonsoir,

    C'est très beau ce texte, moi aussi je vénère les érables, j'adore !

    Tu choisis toujours bien les textes.

    Bonne soirée, bisous.

     

    7
    oualivier 00G
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 07:39

    une petitconte fondateur comme je les aime... merci les Miao!

    8
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 09:47
    Daniel

    Une belle histoire .....

    9
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 05:45

    Une lecture de Fabienne Verdier qui semble inépuisable. C'est un joli conte.

    Merci pour ta dernière visite. Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :