• défi 240 avec Martine

    Défi 240 des croqueurs de mots

     

    défi 240 avec Martine

     

     Martine (Quai des rimes)  nous propose  : "Qui ne s’est pas un jour demandé et si j’étais du sexe opposé

    comment réagirais-je, que ferais-je ? "pour le défi du lundi 12 octobre :

    Imaginez vous 24 heures dans la peau d’une personne du sexe opposé, racontez moi votre journée et votre nuit.

     

     

     

    Drôle de goût dans la bouche au réveil, pas comme d'habitude, me sens plus cool, plus aérienne, moins terrienne.

    Me lève, prends mes habits posés  la veille sur la chaise et vais à la salle de bain. 

    Et que vois-je, un visage pas vraiment changé, avec une petite barbe broussaille ... 

    Le chien et le chat ne disent rien, mon odeur est identique, ma tendresse aussi.

    JE SUIS UN HOMME.

    avec des poils, allégée de ma poitrine lourde et ballottante, 

    Là en bas, un nouveau truc ballote. Comment est-ce possible ?

    Et j'entends une voix ... féminine m'appeler. 

    "André, le p'tit déj est prêt !"

    Comment va-t-il se passer ce moment avec mon conjoint, mais bien sûr, il est devenu Olivia, grande, mince, avec une jolie coupe au carré, plutôt courte, toujours myope et oublieuse des mots et des noms. Pour elle, tout semble habituel. 

    Alors je me tais et m'assois .

    La radio est allumée, et tout s'enchaîne, tous ont changé de sexe. Pour moi, un vrai méli-mélo de sensations. 

    Le président est devenue Présidente. 

    Trump s'appelle même Georgette, et sa chevelure n'a pas changé de couleur.

    Le monde semble continuer à rouler sa bosse, sauf que maintenant les femmes sont au pouvoir (comme avant les hommes) et les hommes au balai et au gardiennage des enfants. D'ailleurs il est l'heure de promener Djinnie, l'heure de faire les courses, l'heure de suspendre une lessive. Et Georgette qui lance avec force d'une voix aigue    qu'elle a vaincu  le covid 19. Toujours aussi impétueuse, personnelle, supérieure.

    Olivia me demande de raser cette barbe broussailleuse, et de couper mes cheveux de vieil hippie. Cela semble une discussion récurrente ! Je soupire et la regarde attentivement.

    Elle a perdu sa barbe, et son visage est encore plus fin.

    Je me souviens qu'il y a 39 ans nous nous sommes rencontrés au mariage de son frère (non, oh pas d'impair) de sa soeur.

    Elle a les yeux qui brillent et je la prends dans mes bras, lui déclamant  :

    "Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
    D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
    Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

    Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
    Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
    Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
    Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant."

    (Verlaine)

     

    Nous nous embrassons tendrement tel un vieux couple, mais pas seulement, je sens quelque chose qui devient dense,

    oh pas très dense, pour un homme de 67 ans, mais quand même un peu. Je pleure même un peu, interloqué par ce changement d'être. 

    Nous irons au restaurant ce soir, avec masques.

    Mon coeur bat. Saurai-je l'aimer comme un homme aime une femme ?

    Je me laisserai aller comme un jeune homme faisant l'amour pour la première fois.

    Olivia sera compréhensive.

    JE SUIS UN HOMME ...... 

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Octobre à 19:55

    C'est excellent, bravo ! Quel changement radical Andrée... happy

    Bises et bonne soirée

    2
    Dimanche 11 Octobre à 20:04

    ah  j'adore  !! très bien rendu ce défi et puis une petite note de féminisme  pas désagréable  ! bonne fin de soirée bises

    3
    Lundi 12 Octobre à 08:21
    Quelle bonne idée de changer les rôles dans le couple et dans le monde entier j'ai beaucoup aimé et tu m'as fait rire avec Georgette ! Mieux vaut rire de ce qui pourrait nous faire pleurer. Bisous et une belle semaine
    4
    Lundi 12 Octobre à 08:25

    Oh que j'ai bien ri en te lisant! ...je n'ose m'imaginer vivre la même chose...

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    5
    Lundi 12 Octobre à 08:29

    J'ai adoré te lire c'est drôle, plein d'idées, un peu féministe quand même ce qui fait du bien et puis Georgette quelle belle invention ! bises et bonne journée

    6
    Lundi 12 Octobre à 09:23

    Quelle transformation !! André (e), tu m'as scotché (e). Le plus merveilleux est votre bel amour, qui se f...t totalement de l'allure du sexe et de ses bananes...

    7
    Lundi 12 Octobre à 10:06

    Bravo,  toi tu as franchi le pas pour le rôle dans le couple , je n'ai pas osé  . Un changement radical et mondial c'est tres bien vu  Andrée ,  des rôles qui s'échangent mais un amour à l'identique c'est super .

    Bonne journée 

    Bises 

    8
    Lundi 12 Octobre à 15:40
    Renée

    très joli ce texte et très émouvant sur la fin ou transpire tant d'amour encore malgré e temps. Bravo Bisous bonne semaine Renée http://envie2.be/

    9
    Lundi 12 Octobre à 15:41

    quelle histoire ! se coucher femme et se lever homme ... une métamorphose qui laisse pantois ... ouf toi ce fut pareil pour tous les êtres  mais alors il doit y avoir beaucoup plus d'hommes que de femmes ... "Elles" ne sont pas sorties de l'auberge !

    bravo !

    amitié .

    10
    Lundi 12 Octobre à 16:44
    colettedc

    Super, Andrée ! Tout un changement, chez-vous : impliqués tous les deux biggrin

    Mondial, en plus !!! biggrin  Je ris pour Georgette !!! biggrin J'ai écouté la même chose ! Ah ! Toujours la même, en effet ! biggrin

     Oh ! Les vers de Verlaine cadrent tout à fait !!! 

    biggrin Bon resto avec vos masques !!! Bravo !!! 

    Bises

     

    11
    Lundi 12 Octobre à 22:43

    J'aime beaucoup ton texte, Andrée. Bravo ! Par contre je n'aimerais pas être un homme. Bisous

    12
    Mardi 13 Octobre à 09:18
    daniel

    Moi j'aurais bien aimé être un femme !! J'aime bien ton texte !

    13
    Mardi 13 Octobre à 17:16

    très bonne soirée ....♥

    14
    Samedi 17 Octobre à 12:27
    Josette

    super l'idée de l'inversion pour tout le monde

    j'ai beaucoup aimé ta  participation même avec beaucoup de retard ! 

    bisous Andrée

    15
    Samedi 17 Octobre à 16:39

    Femme ou homme, qu'importe, on est toujours un être humain

    mais quand même, la transformation est bien rapide

    16
    Samedi 17 Octobre à 17:05

    Andrée tu serais un "bel" homme comme tu es une "belle" femme ! (je parle au plan moral)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :