• Défi 230

    Défi 230

     

    défi N°230 

     

     

    Fanfan, la joyeuse retraitée corse nous informe qu’elle prend la barre des Croqueurs de Mots

     Vous allez compléter ce texte  à trous par des mots de votre choix  pour changer ce texte

     

    L'heure dernière 

     

    Ô Nous nous reconnaîtrons  ! Ô désespoir ! Ô dans l'heure dernière ennemie !

    N’ai-je donc tant Où fermente et rassemble que pour cette l'hallucinant secret 

    Et ne suis-je La sonnaille dans les travaux des mondes s'éteindra

    Que pour Tu inverseras en un jour l'humide tant de différence

    Mon bras, qu’avec Tu quitteras toute le temps éclaboussé admire,

    Mon Nous n'entraînerons, qui tant de fois a que cet parole muette ,

    Tant de fois affermi le et ses de son vastes promontoires

    Trahit donc ma Andrée CHEDID , et ne fait rien pour moi ?

    ...

     

     

    ( tirade de Don Diègue dans le Cid de Corneille )

     







  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Janvier à 08:30

    L'heure dernière ah tout le monde y aura droit, pas de la même façon,  toute une vie rudement à la gagner pour la perdre... snif !

    2
    Lundi 20 Janvier à 10:01

    Merci pour cette interprétation personnelle de ce texte que nous avons tous appris en classe ! bisous

    3
    Lundi 20 Janvier à 10:04
    idée originale d'inclure l'heure dernière d'Andrée Chedid dans cette tirade à trous. Busous
    4
    Lundi 20 Janvier à 11:43

    Tout un défi que d'introduire l'heure dernière dans cette tirade . Elle aura son heure de gloire c'est certain cette dernière heure 

    Bon lundi 

    Bises 

     

    5
    Lundi 20 Janvier à 14:15

    C'est une manière très originale de combler les trous  avec ce texte .Bravo

    Bonne journée

    6
    Lundi 20 Janvier à 14:15

    ainsi répond Andrée Chedid à Corneille, l'âge du désespoir conduit à l'infamie de l'heure dernière,  qu'il nous faudra vivre pourtant ...

    amitié .

    7
    Lundi 20 Janvier à 15:16
    Renée

    Pas facile cet exercice mais tu t'en tire très bien. Bisous

    8
    Lundi 20 Janvier à 15:16

    Quand Corneille rencontre Chédid qu'est-ce qu'ils se racontent ????

    Une vie en vers de dernière heure, belle tirade ou galéjade ????

    9
    Lundi 20 Janvier à 17:19

    oh rage.....pardon  ORAGE !!!!!!!!!!    bonne soirée ....frisquet en Alsace

    10
    Lundi 20 Janvier à 18:57

    Cela me rappelle ces lettres codées écrites sur un papier spécial qui, lorsqu'on le chauffait, laissait apparaître un autre texte ! C'est de la poésie "en abîme"... 

    11
    Lundi 20 Janvier à 22:06
    colettedc

    Ô Andrée ! Ô unique ! Ô tout à fait originale, ta participation ! Bravo ! 

    Bonne soirée,

    Bises♥

    12
    Mardi 21 Janvier à 14:22
    Josette

    Quelle trouvaille d'inclure le texte d'Andrée Chédid ... un mariage inattendu

    pour l'heure dernière...elle approche un peu chaque jour !

    bisous

    13
    Mardi 21 Janvier à 17:30

    Je ne dois pas avoir saisi le principe de ce défi, du coup je suis allée chez Fanfan qui présente son texte.
    Le texte original est encore ancré dans mon esprit mais là, j'avoue ne pas comprendre les mots choisis d'Andrée Chedid (si là j'ai compris)...ni la syntaxe dans le résultat final.
    Bises et bonne soirée

    14
    Mercredi 22 Janvier à 00:41

    Bonjour Andrée,

     

    j'admire  lorsque l'on relève ainsi ces défis. C'est si difficile. je suis trop indisciplinée pour ces contraintes.

    Bises

    15
    Mercredi 22 Janvier à 22:33

    C'est original et surprenant ! Une idée à creuser... prendre 2 textes et n'en faire plus qu'un ! 

    Merci Andrée et douce soirée

    Bisous

    16
    Mercredi 5 Février à 11:28

    un métissage bien habile au résultat surprenant et fort intéressant bravo !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :