• Défi 225 avec Jill Bill

    Défi 225 avec Jill Bill

     

     

    Pour le lundi/défi du 14 octobre

    le capitaine JILL BILL nous propose de vendre ce chouette tableau, en héritage, digne d’Halloween !

    « Soit à votre richissime patron collectionneur, Soit sur un vide-grenier, Soit à une galerie d’art, Soit dans une célèbre émission télévisée sur A2… » A inclure dans votre écrit le verbe emberlucoter !

     

    Défi 225 avec Jill Bill

    EMBERLUCOTER : (Familier) (Désuet) S’entêter d’une idée ;s’attacher aveuglément à une opinion.

     

    Dans une maison aux volets bleus, chat à la fenêtre et potée de chrysanthèmes jaunes devant le vieux puits, Amanda s'interroge encore une fois, vendre ou ne pas vendre cet horreur de tableau offert par un jeune voisin s'expatriant à Vancouver.  Il est une heure où en été, elle partirait se promener, 17 heures, et là en automne finissant, jour de pluie,  éviter d'aller sur internet, facebook, youtube et whatsapp. Elle est toute emberlucoter de se dire que moins de technologie et plus de promenades la rendront moins technodroguée. 

    Prendre son crayon et préparer une annonce à afficher chez sa libraire. 

    "Vends tableau représentant une Mona Lisa déglinguée. Toile réalisée en 1989 par l'artiste Jeannot Després."

    Elle raye déglinguée, remplace par morbide, puis remet déglinguée. Elle écoute l'opus 100 de Schubert, et regarde le tableau. Est-ce bien raisonnable de vendre ce cadeau ?

    Elle relit l'annonce "Vends ou offre tableau représentant une Mona Lisa déglinguée. Toile réalisée en 1989 par Jeannot Després. Me téléphoner au 03 87 67 78 77"

    Donner une heure d'appel, ou indiquer laisser message sur le répondeur. Jamais elle n'a été bonne vendeuse, et soupire. Pourtant en regardant une nouvelle fois, la toile ................. elle fronce les sourcils, la toile semble un peu différente, plus colorée, moins comment dire repoussante. 

    Peut être une illusion d'optique avec la lumière douce des bougies ! Il était sympathique ce voisin, il n'hésitait pas à tailler ses haies et aussi à faire un partenaire pour jouer au scrabble. L'annonce est maintenant rédigée : "Vends ou offre tableau représentant une Mona Lisa déglinguée. Toile réalisée en 1989 par Jeannot Després. Laisser message sur mon répondeur au 06 18 77 99 24".  Et ce sera à la librairie du cabaret des oiseaux et pas sur le Bon Coin. 

    Rien qu'un peu de lumière dans son séjour et le chat miaule, souhaiter manger. Amanda plie sa feuille et s'en va dans la cuisine. 

    Et là, dans l'intimité du séjour, la Mona déglinguée, voit sa peau recouvrir ses dents, son sourire satisfait éclore, quelques minutes avant de s'amenuiser, s'amenuiser, pour enfin s'arrondir, se spiraler, n'attendant pour s'échapper que l'instant où la femme aux fines lunettes ouvrira la fenêtre pour fermer ses volets bleus. Un expert en étrange, y verrait un extraterrestre venu espionner les Terriens, un rêveur un faisan aux couleurs dorés rejoignant sa forêt. Mais au fait qui est  Jeannot Després ? 

     

    Défi 225 avec Jill Bill


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Octobre à 08:21

     j'aime bien ce tableau transformé c'est une bonne idée. Depuis ce matin je vois la Mona Lisa déglinguée sur tous les blogs. Cela m'est insuportable  comme je déteste Halloween.  la beauté est subjective il en faut pour tous les goûts !!! Bisous

    2
    Lundi 14 Octobre à 08:28

    Pauvre Mona Lisa.... Sur la représentation de Jill, le terme "déglinguée" convient très bien ! Bravo pour ce défi Andrée.

    Bises et bon début de semaine

    3
    Lundi 14 Octobre à 08:58

    Bonjour Durgalola... Un voisin qui laisse un cadeau/souvenir avant son départ pour de lointaines terre, c'est gentil, mais tout dépend du cadeau... ici pas facile à pendre au mur ni à vendre avouons-le...  au final chacun prendra celle qui lui convient... merci aussi, bises, JB

    4
    Lundi 14 Octobre à 09:54

    Ton texte est plus sympathique que l'image, qui évidemment me repousse, puisque Mona Lisa (en reproduction) trône ans mon séjour, étant la mascotte de ma maison

    5
    Lundi 14 Octobre à 11:00
    marie chevalier

    la pauvre on lui en fait voir de toutes les couleurs  mais de là à vanter la peinture de Jeannot Després quand même tu y vas  fort il peint  comme moi je saute en hauteur  lol bisous  bravo !

    6
    Lundi 14 Octobre à 14:29
    Renée

    Même pas vendre si en plus il se transforme jeter vaut carrément mieux! Bravo

    7
    Lundi 14 Octobre à 16:23

    moi, je le garderais, le sortant une fois l'an pour parfaire l'ambiance des frayeurs orchestrées par la nuit d'Halloween ... qui sait un amoureux de la toile pourrait d'en offrir de quoi te réjouir ...

    amitié .

    8
    Lundi 14 Octobre à 19:14

    Bonsoir Andrée. Tu as écrit une jolie histoire autour de cet horrible tableau, et tu nous laisses imaginer une suite. Bonne soirée et bisous

    9
    Lundi 14 Octobre à 20:38

    Coucou Andrée,
    Bien sympa ton texte, et parfait le "Mona Lisa déglinguée". Bien déglinguée même, j'avoue qu'elle fait vachement envie ;-)
    Un truc a faire des cauchemars éveillé un tel tableau.
    Bises et bonne soirée

    10
    Lundi 14 Octobre à 21:38

    Bravo pour ton texte , une transformation qui lui donne un peu plus d'attrait que le tableau  initial de Jeannot Després .  Je me demande qui est aussi ce Jeannot Després , le seul que j'ai réussi à trouver est un cheval de course .

    Bonne soirée 

    Bises 

    11
    Lundi 14 Octobre à 21:45
    colettedc

    Tout un cadeau de ce jeune voisin, hein, Andrée !!! Super ton texte !!! Bravo !!! Bonne soirée ! Bises♥

    12
    Mardi 15 Octobre à 13:55

    Un tableau qui évolue c'est extra.Mais oui qui est donc ce Jeannot Després ? Bonne journée

    13
    Mardi 15 Octobre à 21:00

    A certains farceurs, on leur faisait manger leur chapeau ... A ce monsieur Després, pourquoi pas son tableau... afin qu'il en goûte toutes les subtilités de l'horreur qu'il nous inflige... Pas croyable d'avoir des idées pareilles... Faut être aussi déglingué que cette Mona liza...

    Ah mais !

    Merci bcp Durgalola, très beau texte ! Très !

    Bises

    14
    Mercredi 16 Octobre à 07:24

    Bonjour Andrée,

     

    Ah! Une nouvelle <Mona Lisa. Et ma foi, c’est encore une réussite. Elle a inspiré de bons textes. J'aime ton inspiration qui peut ouvrir sur une  Nouvelle". Oui, qui était ce artiste? Le tableau semble prendre vie, en douce. Brrr. Qu'est-ce que ça cache?

    cool

    Bises

    15
    Mercredi 16 Octobre à 10:37

    oui déglinguée, c'est peu de le dire, même décrépite me semble trop soft ! voilà une propriétaire d'un tableau qui au moins a des scrupules envers l'acquéreur potentiel bises et belle journée

    16
    Vendredi 18 Octobre à 18:09
    Josette

    Bien trouvé le terme de déglinguée ! finalement ce tableau je sens que tu as envie de le garder en souvenir de ce charmant voisin !

    17
    Jeudi 24 Octobre à 11:54

    Très bien trouvé... j'aime beaucoup.

    Bravo pour le défi bien relevé.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :