• Défi 199 la liste de courses

     

     

    Les Cabardouche sont de service cette quinzaine pour proposer les défis.
    Espérons qu’ils sauront nous inspirer et nous amuser !

    Pour le lundi 29 janvier
    A la manière de Clémentine Mélois dans son ouvrage « Sinon j’oublie »

    ( lire un extrait ici )

    Vous avez trouvé une liste de courses qui trainait dans un chariot,

    faites parler la personne qui a pu écrire cette liste….

     

    Défi 199 la liste de courses

     

     

    Une petite liste de rien du tout, une de celles que l'on fait parce que l'on a une petite tête, qu'on est étourdi, non concentré,

    peut être parce qu'on a la tête ailleurs, dans la Lune ou Vénus (oui Vénus j'aime bien, beaucoup passionnément).

    Qui avait laissé tomber ce p'tit bout de papier un jour d'automne où les feuilles n'ont plus rien d'autre à faire que se fondre dans l'air du temps.

    Une petite liste pas du tout du genre, des éponges à récurer, 2 tranches de jambon, du gruyère, une bouteille de côtes du Rhône, de la bière sans alcool, du maggi comme celle d'une petite mamie adorée. 

    Non, peut être celle d'une maman ayant fort mal aux dents, depuis quelques temps, elle n'allait plus chez le dentiste, parce que les journées de travail étaient longues et longues, les deux enfants, 5 et 7 ans à aller chercher chez la nourrice si sympathique mais qui commençait à être fatiguée et à attendre une retraite bien méritée, maux de dos, sciatique aussi.

    D'une maman qui après avoir été chez le dentiste qui sans la gronder, avait commencé le traitement, illico presto, lui avait dit du codoliprane pour calmer, de l'hextril pour le bain de bouche et de l'arnica.

    Non l'arnica, c'était elle, et elle seule qui y avait songé. Elle était femme de ménage dans un bel hôtel de Metz, celui construit par Philippe Starck qui avait sur le dessus du toit une reproduction d'une fort jolie maison du secteur impérial, oui, mais des chambres grandes, spacieuses avec des meubles qui ouïe se heurtaient contre elles, oui pas elle qui se heurtait mais les meubles.

    Et là, à courir pour arriver avant la fermeture de la pharmacie, elle avait sorti le mouchoir de la poche, s'était essuyée le nez et le papier oups s'était envolé.

    Une liste disparue, échappée, s'endormant confiante contre les feuilles assoupies.

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier à 10:12
    Martine Martin
    C'est un Très beau texte poétique sur la fin. J'aime aussi beaucoup la photo insolite. Belle semaine. Bisous
    2
    Lundi 29 Janvier à 10:14

    Une liste destinée à des achats en pharmacie apparemment . Beau défi Andrée.

    Bises et bon début de semaine

    3
    Lundi 29 Janvier à 10:16

    Mieux vaut aller faire les courses que d'aller chez le dentiste !!! Mais quand il le faut il le faut :-)))

    4
    Lundi 29 Janvier à 11:46

    te souhaite une belle semaine

    5
    Lundi 29 Janvier à 12:02

    Tout beau... J'aime beaucoup cette liste qui se fait feuille... de quoi rêver !

    6
    Lundi 29 Janvier à 12:22

    Voilà un défi, celui des courses pour moi en tous cas, mené doublement bien ;-)
    Merci pour cet instant bien sympathique.
    Bise et bonne journée Andrée

    7
    Lundi 29 Janvier à 13:54

    quelle histoire ! mais bien vu, bonne semaine, MIAOU !!!

    8
    Lundi 29 Janvier à 16:20

    Merci pour ton texte sur cette petite liste perdue...Tu es la troisième personne que je lis qui a écrit sur ce sujet aujourd'hui, un sujet qui nous touche vu que les courses, on connait !! C'est un régal  de te lire toi aussi :) Bises et à bientôt

    9
    Lundi 29 Janvier à 16:20
    VéroniqueBM

    Oh,c 'est sympa comme exercice ! belle semaine à toi, bisous

    10
    Lundi 29 Janvier à 17:23

    Bravo une tres belle interprétation de cette liste , on peut se projeter aussi dans le futur avec cet hôtel de Philippe Stark que j'ai vraiment hâte de voir construit .

    Bonne fin de journée 

    Bisous 

    11
    Marie de Cabardouche
    Lundi 29 Janvier à 18:53

    On s'essuie le nez et plof  la petite liste s'est envolée au gré du vent qui est brassé au cours d'une journée très occupée...

    Merci Durgalola de la part des Cabardouche pour cette participation agréablement originale.

    12
    Lundi 29 Janvier à 19:09

    Bonsoir Andrée. Ah ces petites listes signeusement préparées et qui s'envolent au mauvais moment; J'ai apprécié ton texte. Bonne soirée et bisous

    13
    Lundi 29 Janvier à 19:56
    colettedc

    Bonsoir Andrée,

    Tout à fait bien tournée, que l'interprétation de cette toute petite liste !

    J'♥ beaucoup ! Que cette soirée te soit belle !

    Bonne semaine !

    Bises♥

    14
    Mardi 30 Janvier à 14:16
    Josette

    ne petite feuille qui s'ennuyait et qui voulait prendre l'air...

    (J'avais imaginé l'Arnica pour les enfants turbulent !)

    15
    Mardi 30 Janvier à 14:59
    Quelle joli texte ! J aime bcp la photo aussi !
    MERCI et bcp bisous avec tablette car ordi en panne et pas facile
    16
    Mardi 30 Janvier à 16:28
    daniel

    J'aime bien ce texte original et poétique.

    17
    Dimanche 11 Février à 12:44
    DDD59

    C'est très joli, emprunt d'une grande tendresse de la part d'une mère dépassée par le courant  de la vie.

    Sais-tu que c'est ton tour de prendre la barre chez les Croqueurs de Môts si toutefois tu en as le temps et l'envie.

    Si tu es d'accord, préviens-moi encore aujourd'hui et je te demanderai de l'annoncer sur ton blog demain dans la journée ainsi je préparerai l'article sur le blog des Croqueurs de Môts . Pour le reste, liens .... etc , t'inquiète je m'en occupe.

    Bisous.

    Dômi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :