• défi 172 : 1er jeudi en poésie

    Défi 172 des croqueurs de mots

     

    Pour le 1er jeudi en poésie (20 octobre) : écrire ou choisir une poésie sur le voyage

     

    défi 172 : 1er jeudi en poésie

    Voyager, n’est-ce pas mourir un peu ?

     

    Dans le paysage offert pour un temps 

    Je suis face à l’étendue, sage, mouillée,

    Bulles claquant au souffle clair

    Écharpe légère,

    Foulard soyeux

    Enveloppant, caressant, maternant

    Je suis

    Le soleil fait des ronds chauds sur la peau

    Je suis là

    Chaque pore en harmonie toute simple

    Le paysage est en moi

    Moi, passante éphémère, suis en lui.

     

    Petit craquement de mon cœur,

    La fin est pour tantôt.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:07

    Un joli poème qui me plaît beaucoup... C'était pour aujourd'hui ce défi ? J'avais mis un poème en réserve (pas de moi) : le dernier poème de "l'Horizon Chimérique" de Jean de La Ville de Mirmont, ou plus exactement le second du cycle du même nom mis en musique par Gabriel Fauré, car je l'aime particulièrement - j'ai dû déjà l'évoquer sur mon blog (ici) .

    Mais à consulter Youtube, je vois que ces poèmes ont également inspiré Julien Clerc : peut-être les connais-tu donc par ailleurs ?

     

    2
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:29

    Bonjour Durgalola,  la vie nous est donnée qu'une fois, la prendre par le bon bout tout au long et au soir du départ s'en aller sans regret ni remord... bon jeudi poésie de la part de jill

    3
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:30

    Un jour quoi qu'il arrive le voyage se termine, tu le dis très poétiquement !

    4
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:40

    Comme c'est beau et cela me plait d'autant plus que je sais que l'océan est en moi et que je suis en lui tant je l'aime. Bon jeudi. Bises

    5
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 10:38

    Bonjour,

    Merci, il est ravissant ce poème !

    Profitons des bons moments !

    Bonne journée, bisous.

    6
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:39

    Bonjour Durgalola,

     

    C'est vrai, le grand et dernier voyage il faut s'y préparer, surtout pas de désespoir mais au contraire

    la satisfaction d'avoir tout fait pour ne laisser que de bons souvenirs. Ton défi est superbement relevé

    avec ce poème magnifique.

    Bises très amicales.

     

    Henri.

    7
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 12:55

    La fin est pour tantôt....

     

    hello....

    8
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 14:50

    Bravo pour la manière dont tu as relevé le défit Andrée, ce fût un plaisir de te lire.
    Bise et bonne journée

    9
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:01

     

    Belle journée AndréeLe tragique de mal vie...Joliment bien dit...

    10
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 03:02
    colettedc

    C'est super, Andrée ! Bravo ! J' beaucoup ! Bon vendredi ! Amitiés

    11
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:52

    Ah c'est un dicton que la mode du voyage moderne a mis entre parenthèses et pourtant.  Un adage qui mérite réflexion en effet

    bises et belle fin de semaine et merci pour ce défi

    12
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 14:11

    Un tres beau poème qui nous incite à vivre pleinement chaque instant comme si c'était le dernier 

    Bon week - end 

    Bises 

    13
    Eglantine
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:00
    Eglantine

    winktongue" petit craquement de mon coeur" ....je peux rajouter " et retour à la vie ?  sarcasticwinktongue....

    14
    Samedi 22 Octobre 2016 à 11:09

    Oui nous portons les paysages en nous ....

    15
    Mardi 25 Octobre 2016 à 03:32
    colettedc

    C'est tout à fait joli, Andrée ! Bravo ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :