• défi 154 des croqueurs de mots : midi à quatorze heures

    pour le prochain défi 154 des croqueurs de mots : 

    “Pourquoi chercher midi à quatorze heures ?” nous demande Jeanne Fadosi!!!

    choisissez un mot ou une expression de quatorze lettres* de votre choix.

    Ecrivez un texte à votre convenance (en prose ou en vers) de quatorze phrases,

    chaque phrase devant commencer par une lettre de votre mot choisi

    en les prenant dans l’ordre ou dans le désordre

    mais toutes les lettres doivent y être et seulement elles.

    programmez votre participation pour lundi 16 novembre au matin

     

    alors j'ai choisi : 

    APPRIVOISEMENT

     

    « Au ciel, il y a le paradis, sur terre il y a Suzhou et Hangzhou » Chaoying (1269/1368)

     

    Après quelques temps à s'installer dans sa nouvelle ville universitaire,

    Pan se sent bien éloignée de Suzhou*, la Venise de l’Est.

    Pourquoi le taire ? Lyon, la capitale de la soie, elle aurait préféré.

    Rien à faire, avec ses notes moyennes, c’est 1er année de droit à Metz.

    Il y a beaucoup d’étudiants dans ce quartier du technopôle.

    Victor et Elena l’emmènent à toutes les fêtes nocturnes.

    Or, elle n’apprécie guère la nuit, les rires gras.

    Il lui faut du calme et chaque jour près du lac Symphonie, elle respire.

    Souvent, elle rencontre les oiseaux, les canards, les mouettes

    Et leur offre du pain. Quelquefois, elle voit un homme âgé.

    Même vieux, il sort chaque jour avec son chien chocolat, Marco*.

    Enfin, après 3 semaines et 3 jours, l’étudiante sourit et salue le promeneur.

    Ni Hao*, lui répond-il. Marco se contente d’un ouaf !

    Toi qui découvres le monde*, Pan, ensemble nous découvrirons Suzhou et Metz.

     

    • Suzhou : ville chinoise de 4 000 000 d’habitants, célébre pour sa soie et ses canaux, aussi son industrie, à 100 km  de Shangaï
    • Marco : petit clin d’œil à Marco Polo
    • Ni Hao : bonjour en Chinois
    • Pan : prénom signifiant Celle qui découvre le monde
    • Pour Eloïse qui a séjourné un semestre à Shangaï pour ses études
    • Pour Gabriel et Véronique qui ont accueilli, il y a quelques années,  deux étudiantes chinoises à Metz
    • Pour tous les étudiants chinois que je croise régulièrement dans mon quartier au Cora ou au lac symphonie. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Novembre 2015 à 08:19

    Un mot qui t'a bien inspirée

    Merci pour ce partage

    Belle journée

    2
    Lundi 16 Novembre 2015 à 09:29

    Difficile adaptation, ton beau texte  va bien avec le mot choisi. J'aime particulièrement la fin. Lecture fort agréable. Merci

    3
    Lundi 16 Novembre 2015 à 09:53

    Bravo, Durgalola, pour cet "acrostiche" plein de tendresse à l'égard de ces étudiant(e)s chinois de Metz. On y découvre un peu la ville avec son lac si bien nommé.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 16 Novembre 2015 à 10:36

    c'est un texte très beau et très émouvant. Pour vivre en paix il serait important de savoir s'apprivoiser les uns les autres. Mais c'est sans doute une utopie

    bises et belle journée

    5
    Lundi 16 Novembre 2015 à 15:41

    L'idée est géniale et bien realisée...Bravo !

    6
    Lundi 16 Novembre 2015 à 17:16
    Daniel

    J'aime beaucoup. Quelle belle inspiration. C'est doux.......

    7
    Lundi 16 Novembre 2015 à 20:47

    Bonsoir,

    Bravo, tu as fait un très joli texte !

    Tu écris très bien, je te félicite.

    Bonne soirée et bonne semaine, bisous.

    8
    Lundi 16 Novembre 2015 à 23:52

    Un déracinement n'est pas évident à vivre, autre lieu, autre langue, autre mode de vie.... merci pour les explications jointes.... amicalement, jill 

    9
    Mardi 17 Novembre 2015 à 04:46
    colettedc

    Très bon et beau texte, j'♥ ! Bravo et bonne semaine ! Amitiés♥

    10
    Mardi 17 Novembre 2015 à 16:45

    très beau défi , bravo ! 

    11
    Mardi 17 Novembre 2015 à 22:11

    Très bel acrostiche, vraiment, très généreux ! un grand souffle le mène d'un bout à l'autre ! Bcp aimé...

    Bisous

    12
    Mardi 24 Novembre 2015 à 23:33

    En te lisant je m'imagine devant un film en V8 de l'époque smile Je le vois défiler devant mes yeux.

    Bravo pour cet acrostiche très imagé.

    Bisous et merci.

    Domi.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :