• défi 153 des croqueurs de mots

     

    défi des croqueurs de mots

    Ohé Matelôts!!!

    Pour le défi 153 de ce 02/11/2015 c’est votre commandant qui s’y colle.

    Pour cause puisque c’est son anniversaire.

    Pour cette occasion je vais vous demander de me gâter

    En thématisant de la plus belle façon la naissance

    A travers ces quatre éléments : terre-eau-air-feu

    Pour se faire je vous pose 6 questions avec cinq choix de mots

    Que vous devrez utiliser dans un texte .

     

     choix 3

    De qui êtes vous né(e) : vent

     Lieu de naissance : montgolfière

     Dans quelles circonstances êtes-vous né(e) : vol

     Votre particularité en naissant : chevelu

     Qualité transmise : sage

     Paroles prononcées lors de la naissance : tu seras un homme mon fils


     

     

    Né dans l’air

     

    Le soleil, le disque solaire, dans sa saison préférée, fait le beau dans le ciel bleu, franchement azur, pas lavande. Noam est heureux ; la journée est belle. La fête des montgolfières sera un succès. Le vent souffle dans les mirabelliers. Les feuilles soupirent : souvenirs d’antan.

    Noam lève le doigt, histoire de sentir la force du vent, et sourit, son ballon or et rouge s’élèvera avec les dix et cent, tous couchés, tous prêts à se gonfler et aller tout là-haut dans l’air meusien.

    Qui va-t-il emmener dans sa nacelle ? Un couple d’amoureux ? un sexagénaire, une famille ? Sa femme, Léonie, vient, accompagnée de 3 personnes : 2 jeunes femmes, blondes, yeux bleus, rires aux lèvres et un enfant tout juste grand, tout juste aussi haut que la nacelle : 11 ans aujourd’hui. Tête rousse, longue chevelure attachée avec un élastique, le gamin quête l’autorisation de se balader dans l’espace bleu.

    L’aérostier acquiesce et l’installe. Le moment est venu de larguer les amarres. Le ballon monte, il oublie les tracas, les jours de pluie. L’enfant attire son regard, lui, l’homme sans enfant. « Stérile, lui a dit le spécialiste, oreillons dans sa jeunesse. »

    Sylvain hume l’air. « Première fois, dit-il, première fois depuis … onze ans ». Parler, dire, partager à cet homme sympathique et chaleureux.

    « Oui ! un jour de vent, mes parents s’aimèrent, se laissant glisser dans le voile léger. Mon père me le rappelle tous les ans : du vent je suis né !  Ma mère était déjà bien forte. 8 ou 9 mois ! Seulement l’envie de nager dans les airs la titillait si puissamment que mon père lui offrit un vol en montgolfière plus doux qu’en Cesnna. Et sait-on jamais ?

    Ce qui arrivera, ce qui arriva … maman cria en voyant les biches trotter dans les champs verts aux herbes hautes. Crier pour la beauté ! Crier pour la sensation forte que le naissance se ferait là !!

    Voilà comment je suis né et l’on me prénomma Sylvain car nous survolions une forêt. Mon père avec grand-ma Dom, assistèrent ma mère. Et moi ? moi ! moi ! Déjà mes cheveux roux, mes cheveux de renard, déjà chevelu. Celui que je fis père, me souleva dans les bras, hurlant à la terre entière : « Tu seras un homme mon fils ! ».

    Vous voyez, je ne tremble pas, je suis sage comme un chêne centenaire. Et dans cet espace transparent, mouvant, je suis né ni verseau ni balance, juste lion. »

    Ce soir, l’atmosphère est si douce, le vent parfait. Les couleurs du soir sont apaisantes. Sylvain le fascine. Il hésite un peu, ses pensées vagabondent, sérieuses, inutiles, prudentes…. De son bras, il les écarte, toutes, oui toutes, et  lance :

    « Sylvain, j’ai besoin d’un assistant. Je t’apprendrai tout si tu le souhaites, tu seras frère des grues cendrées, des oiseaux voyageurs… si tu n’as pas de match de foot, si tes parents t’autorisent, si … « 

    Dans l’euphorie bienfaisante, le presqu’ado rit, largement, irrésistiblement ….


  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Novembre 2015 à 08:20

    C'est magnifique !

    Que j'aurais aimé écrire ce texte-là !

     

    2
    Lundi 2 Novembre 2015 à 09:33

    Une très belle histoire raconté si bien qui m'a touchée. Bravo. Me voici de retour après une semaine de bonheur avec ma petite famille. Belle journée.

    3
    Lundi 2 Novembre 2015 à 11:20
    véroniqueBM

    je te souhaite une belle journée ! ici, comme ce weekend, un très beau temps ! bisous

    4
    Lundi 2 Novembre 2015 à 13:32

    Très joli texte Andrée, un défi bien relevé.
    Bises et bonne journée

    5
    Lundi 2 Novembre 2015 à 18:39

    Magnifique texte ! Mais de qui est-ce l'anniversaire ? Du défi ou de son commandant ? Et serais-tu ce commandant ? En ce cas, je lèverais mon verre et lancerais les souhaits d'usage ! Personne n'en parle mais je m'y risque : Bon anniversaire Andrée !

    En tous cas, tu as vraiment bien travaillé avec cette histoire pleine d'humour et de tendresse, riche d'images et de chaleur humaine.

     

    6
    Lundi 2 Novembre 2015 à 18:57

    C'est très beau

    7
    Lundi 2 Novembre 2015 à 19:07

    Voilà une histoire bien racontée !

    8
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 16:57
    colettedc

    Magnifique participation Andrée ! J'♥ beaucoup ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Amitiés♥

    9
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 17:43

    Très belle histoire.

    10
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:07

    C'est une belle invitation pour cet ado...  allez papa, allez maman... wink2 Au plaisir, amicalement, JB

    11
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:59

    C'est une magnifique histoire ! belle soirée

    12
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 13:21

    Un très beau texte , plein de tendresse, d'émotion . Il sera dans son élément ce jeune homme ;ses parents ne peuvent qu'accepter la proposition de Noam; bon dimanche

    13
    Lundi 9 Novembre 2015 à 01:27

    Ce soir après t'avoir lue, l'atmosphère est si douce que je me sens transportée par de si jolis mots.

    Merci à toi pour ce merveilleux cadeau de naissance.

    Bisous.

    Domi.

     

    14
    Lundi 9 Novembre 2015 à 21:49

    oh que c'est beau : être né la-haut ! belle invention, c'est génial !

    J'aime bcp ton récit : je plane !

    Bisous heureux

    15
    Marie de Cabardouche
    Mardi 10 Novembre 2015 à 13:53

    Une deuxième naissance onze ans plus tard pour Sylvain-Éole !

    Texte très bien tourné, merci Durgalola !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :