• défi 138 des croqueurs de mots

     

    défi 138 des croqueurs de mots avec Lilousoleil à la barre 

    "Je vais juste vous proposer une image que vous traiterez comme vous le souhaitez

    Une inspiration ou pas, une prose ou des vers, une langue belle, ou une langue verte

    Faites vous plaisir, faites-vous plaisir.

    Vous utiliserez l’image dans son entier, ou des morceaux ou des couleurs…

    Je sais plus la consigne est large, plus c’est difficile d’écrire mais je vous fais confiance,

    Vous êtes des plumes affutées et nous en avons bien besoin…

    Votre copie devra être publiée pour lundi 9 février 8h (Vous pouvez programmer)"

     

     Je me lève, j'ai mal à la tête, j'ai le ventre qui gargouille, je me sens vide et surtout ... j'ai les jambes qui flageolent.

    Moi, la fermière des Hespérides, il m'est impossible d'aller nourrir, les chats, les chiens, les poulets (bio garantis, libres, joli poulailler pour la nuit et chien pour les garder du renard).

    Et me voici, dans la salle d'attente du docteur Le Bonpoint, un médecin attentionné, avec une salle d'attente déjà bien remplie. 

     

    Je m'assois et feuillette les revues : Elle, Paris Match et là, Marie-Claire. La page livres me parle du dernier livre de Joyce Carol Oates, de celui de Frédéric Lenoir, charmant homme rencontré à Brives ... et ensuite, c'est la mode et je n'envie pas celles qui portent des bottines aux si fines aiguilles ...

    Et là, un miaou se fait entendre, léger, cependant déterminé.

    Et j'entends (car je parle chat) : " Je m'ennuie ici, je m'ennuie ... "

    "Mistigris, en a mare de faire les pages des magazines, quelle idée de vouloir faire la star à Paris ... cela court de tout côté ... et je me retrouve enfermé dans un magazine !!!"

     

    Heureusement que je suis là, joli Mistigris, ma grand mère m'a enseignée quelques leçons de magie et pour toi, ce sera un plaisir de les refaire .... il y a si longtemps ....

    Et j'ai fixé la page, fixé, fixé, mes yeux jouent la sarabande, bref, j'ai les yeux comme Dalida ... 

    Dans la page, cela tournicote toujours un peu plus, cela se déforme, sauf le minou  bien en forme et d'un joli saut il quitte la page pour rejoindre mon sac assez grand pour contenir apn, parapluie ... ou chat.

    Durant l'attente un peu longuette, le coquin s'endort ; quelques petits sons sortent, mignons ronronnements ... l'enfant à côté de moi, petit bout de 5 ans, me regarde. Je lui fais un grand sourire et un chut complice...

     

     Le médecin, comme à son habitude, écoute mon coeur, prend ma tension et me libère avec une ordonnance où les mots illisibles prescrivent quelques médicaments et un peu d'homéopathie et il me semble un conseil de propolis.

    Vite, je file, vite les médicaments achetés, vite la voiture sur la route zigzagante et hop, mon sac ouvert ...

    Mistigris pousse un miaulement vif. De l'herbe, des copains, de l'espace et une nourriture revigorante l'attendent.

    Ah la campagne, le paradis pour les chats !


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Février 2015 à 10:43

    Bon jour Andrée,
    Merci pour ce partage que j'apprécie beaucoup.
    De plus joliment illustré.
    A bientôt pour découvrir le travail de chacun alors.
    Bises et bonne journée

    2
    Lundi 9 Février 2015 à 11:29

    Ce chat t'a inspiré un joli conte... j'adore !


    Heureuse que tu aies pu le libérer.


    Passe une douce journée. Bisous.

    3
    Lundi 9 Février 2015 à 13:25

    un bien joli conte qui m'a fait sourire au détour des mots bisous

    4
    Lundi 9 Février 2015 à 16:44

    Coucou chère Durgalola,

    J'apprécie beaucoup ton inspiration poétique très joliment illustrée... Merci pour ce beau partage âmie et belle semaine

    5
    Lundi 9 Février 2015 à 18:09

    Géniale histoire andrée,

    que cela me plaît !

    moi en fait chez le médecin je prends mon tricot

    car c'est parfois long d'attendre

    et surtout comment il fait pour ne jamais être à l'heure du rendez-vous ?....

    Bonne soirée, Bisous, MIAOU !!!!!!

    6
    Lundi 9 Février 2015 à 18:27

    Bonsoir,


    Bravo,joliment écrit tout cela.


    Tu m'as fait rire, avec les yeux de Dalida, le chat pas mal du tout,


    Bref, ce fut un plaisir de te lire !


    En ce moment les salles d'attente des médecins sont bien remplies, il y en a des malades !


    Bonne soirée, bisous.

    7
    Lundi 9 Février 2015 à 19:34

    C'est bien originale

    A bientôt

    8
    Lundi 9 Février 2015 à 19:46

    Original! ça donne envie de le suivre ton Mistigri.

    9
    Mardi 10 Février 2015 à 07:47
    claudine/canelle

    Bonjour Andrée 

    Une belle imagination pour ce défi ..

    J'aime la douceur qui se degage de ton texte !!

    Bises à toi

    10
    Janine
    Mardi 10 Février 2015 à 09:53

    Tu ne manques pas d'idées ma belle, cha me plait!

    bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Mardi 10 Février 2015 à 10:16
    lilousoleil

    j'aime beaucoup ton texte très original et la façon dont tu as travaillé l'image. L'humour perce et la présentation en case décalée est très judicieuse !

    merci de ta participation

    avec le sourire

    12
    Mardi 10 Février 2015 à 10:48

    Ah oui, géniale histoire, Andrée, bravo ! En plus, super, la découverte de la deuxième image, à moins que ce ne soit toi qui l'ai réalisée ? Un grand bravo pour le plaisir de ce conte illustré, bises !

    Ma participation est sur OB, je n'ai pas pu changer l'adresse de mon comm.

    13
    Mardi 10 Février 2015 à 14:24
    Josette

    ouf...le chat est sauvé

    14
    Mardi 10 Février 2015 à 16:05
    DDD59

    Une fin heureuse de cette histoire wink2

    En plus si Brigitte Bardot devait la lire, je crois bien que tu serais primée hihi!!!

    Merci Durgola.

    Bises.

    Domi.

    15
    Mardi 10 Février 2015 à 19:06

    oh quelle belle interprétation et je suis admirative du travail sur l'image

    bises et belle soirée

    16
    Mardi 10 Février 2015 à 21:32

    Pris sur le vif, des tranches de vie ! Une belle inspiration...

    17
    Mercredi 11 Février 2015 à 18:16

    Une bien jolie histoire, digne de la salle d'attente d'un médecin, et d'un chat Mistigris !

    18
    Mercredi 11 Février 2015 à 18:25

    .Anaïa, mesure 48 cm, et pèse 3 kg. ...c'est génial...félicitations....

     

    19
    Martine
    Mercredi 11 Février 2015 à 20:34

    Tu as fait chauffer les neurones! Bravo! C'est vraiment très réussi.  Une façon originale de traiter le sujet. Dans une salle d’attente, dorénavant, je regarderai d'un autre œil les grand sacs!money J'aime ce chat espiègle. Merci pour le sourire

    Bisessmile

    Martine

    20
    Vendredi 13 Février 2015 à 19:26

    Je t’invite à participer au défi n°139 sur le thème de la Résistance. Rendez-vous sur mon blog le Dimanche 15 Février en avant-première et sur le blog des Croqueurs de mots le Lundi 16 Février.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :