• découvrir la bonté fondamentale .. Chögyam Trungpa - Shambala - la voie sacrée du guerrier

    ...

    La façon dont on se peigne, dont on s'habille, dont on lave la vaisselle : voilà autant de prolongements de la santé, autant de moyens d'entrer en contact avec la réalité. Evidemment une fourchette est une fourchette, elle est tout simplement un ustensile qui sert à manger. Mais, en même temps, le degré de santé et dignité que l'on éprouve peut dépendre de la façon dont on se sert de sa fourchette. Très simplement, la vision Shambala se propose d'inciter les gens à comprendre la façon dont ils vivent, leur apport avec la vie ordinaire.

    ...

    Découvrir la bonté fondamentalement n'est pas une expérience particulièrement religieuse. Cela consiste plutôt à nous rendre compte que nous pouvons faire directement l'expérience de la réalité et du monde dans lequel nous vivons réellement, que nous pouvons aussi les travailler directement. Faire l'expérience de la bonté fondamentale de notre vie nous fait sentir que nous sommes des personnes intelligentes et correctes et que le monde ne constitue pas une menace. Lorsque nous avons le sentiment que notre vie est authentique et bonne, nous n'avons plus besoin de nous duper ni de duper autrui. Nous pouvons voir nos défauts sans nous sentir coupables ou dévalorisés, et en même temps nous prenons conscience de notre capacité à étendre cette bonté aux autres. Nous pouvons dire la vérité sans ambages, être complètement ouverts et fermes à la fois. 

    L'essence de l'art du guerrier l'essence de la vaillance humaine, est le refus de désespérer d'une personne ou d'une situation.

     

    Chôgyam Trungpa

    Shambhala

    la voie sacrée du guerrier

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Août 2014 à 17:59

    Coucou Andrée,
    Alors là tu t'attaque à du lourd, très lourd avec Chögyam Trungpa.
    Un grand merci pour ce partage.
    Bise et bonne soirée

    2
    Jeudi 14 Août 2014 à 00:58

    sans ambages, ouverts et fermes à la foi...


    doux bisous, merci pour ce choix de partage

    3
    Jeudi 14 Août 2014 à 04:01

    mouais ! moi, je veux bien être gentil, et bien élevé et tout et tout . en effet, le monde ne devrait pas être ressenti comme une menace, mais bien au contraire être un lieu d'accueil de paix und so weiter, ainsi de suite, kaj tiel plu et cetera. L'autre n'est pas un danger, il suffit pour en être sûr de traîner entre Gaza, Irak , Donetz et autres lieux de paix.....et au Tibet. Chôgyam Trungpa encore  bien du travail pour améliorer nos contemporains ....

    4
    janou
    Jeudi 14 Août 2014 à 08:18

    Faire face, toujours , rien n'est jamais acquis Andrée, je te le dis!

    Avec toute mon amitié!

    5
    Jeudi 14 Août 2014 à 11:23
    Sabine la pèlerine

    Regarder chaque chose avec humilité et pour la noble cause, même simple, à laquelle elle est destinée, représente un sacré chemin spirituel !

    Un sacré texte, aussi, qui fait sacrément réfléchir ........!!!

    Bisou bisou : sabine.

    6
    Jeudi 14 Août 2014 à 14:44

    voilà de quoi réfléchir  !Nous qui avons la chance de vivre dans un pays qui n'est pas en guerre

    7
    Jeudi 14 Août 2014 à 15:12

    merci pour tous vos commentaires ... que ce soit le mouais yes le sacré texte wink2 du lourd .... oui oui j'ai été un peu sonnée en lisant le livre .. (relecture en réalité ..) et rien n'est acquis cool ça c'est bien vrai !!! 

    et nous vivons en paix ... malgré nos petits accrochages aie ! aie ! aie !! alors que d'autres ont peur, meurent, souffrent. 

     

    8
    Lundi 18 Août 2014 à 00:53

    Décidément... il faudra que je le lise.

    Même si je ne suis pas sûre du tout que je saurais en faire bon usage.

    Passe une douce journée. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :