• Dans cette rue où tout s'écoule... (François CHENG)

    Dans cette rue où tout s'écoule

    Sans accroc, tout marche sans faille,

    Il arrive pourtant qu'en plein jour

    Se produise un effondrement :

    Une vieille dame qu'on aide à se

    Relever, à s'asseoir sur un banc.

     

    "Oh, non non, ce n'est rien ;

    Mais pas à l'hôpital !"

    "Reposez-vous un peu

    Ici, en attendant ..."

    "Oh, j'ai bien tout le temps,

    Personne ne m'attend..."

     

    Ici, ce jour, entre terre et ciel,

    Une vérité est dite ; "J'ai bien

    Tout le temps, personne ne m'attend."

    Oh, nous les passants trop pressés.

    Sommes-nous sûrs d'être attendus ?

    Sûrs d'avoir encore tout le temps ? 

     

    François CHENG

    La vraie gloire est ici 

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Septembre à 15:18

    hé oui c'est ainsi, nouvelles générations ...et qui vivent pour elles et pas trop pour "nous les vieux" ...!

    faut s'adapter, mais ces mots sont bien réels hélas !

    j'espère que tu vas bien, Bisous, MIAOU !!!!

     

    2
    Samedi 2 Septembre à 17:42
    cathycat33

    Etre agé et seul... la vie peut rapidement basculer c'est vrai. Alors qu'un peu d'aide et de bienveillance peut éviter de grands drames. Il faut parfois ce genre d'incident pour le réaliser... Belle journée à toi. Bisous

    3
    Samedi 2 Septembre à 17:44

    Jeune ou vieux, personne ne sait le temps qui lui reste sur terre

    4
    Janou
    Dimanche 3 Septembre à 09:36

    J'ai bien le temps de méditer, je suis en fauteuil roulant avec la jambe droite plâtrée jusqu'au genou pour 6 semaines!

    Positiver!

    bisous

    5
    Dimanche 3 Septembre à 19:21

    Des questions qui font réfléchir... Bonne fin de journée Durgalola, je t'embrasse

    6
    Dimanche 3 Septembre à 22:03

    La question est posée. Méditation. Vieille dame qui a encore le temps de vivre, pourquoi pas, assise sur ce banc auprès de ce monsieur si gentil.

    7
    Lundi 4 Septembre à 09:44
    Daniel

    En vieillissant j'apprends à prendre mon temps et ma foi, c'est agréable ! Que c'est doux de ralentir un peu le rythme.

    8
    Vendredi 8 Septembre à 03:09

    J'aime beaucoup son poème...

    Merci pour le partage, Andrée.

    Prendre le temps est nécessaire, mais nous ne l'avons pas toujours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :