• combien désiré combien doux (Charles JULIET)

     

    combien désiré combien doux

    ce murmure trop ténu

    auquel je donne voix

    en me creusant

    dans mon silence

     

    puis lourds

    encore aveugles

    encore mêlés 

    à tout cet humus

    où ils prenaient vie 

    les mots qui montent affluent

    s'inscrivent sur la page

     

    ces mots que j'enfante

    et qui me donnent le jour

     

    Charles JULIET

    Ce pays du silence

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Janvier à 14:07

    le lourd silence du présent nous pèse tant qu'on se voudrait étourdi par la fureur des bruits !

    amitié .

    2
    Lundi 18 Janvier à 14:18

    Un très bel extrait de texte de cet auteur, merci !

    Bises et bon début de semaine

    3
    Lundi 18 Janvier à 15:08

    Des mots qui prennent vie d'une bien belle façon .

    Bonne journée Andrée 

    Bises 

    4
    Lundi 18 Janvier à 15:47

    J'aime beaucoup cet auteur et ce poème est magnifique merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Lundi 18 Janvier à 15:57
    Renée

    Pas du silence dont nous somme entourés, que quelque rires et cris d'enfants ferait du bien! Bisous

    6
    Lundi 18 Janvier à 16:59
    daniel

    Les mots sont des vibrations. Ils ne sont jamais anodins !

    7
    Lundi 18 Janvier à 17:01

    woss ech den dass.....♥  pas de traduction ..... mais gros bisous  ♥

    8
    Lundi 18 Janvier à 20:10

    Merci Andrée de nous faire découvrir ce joli poème. Bonne soirée et bisous

    9
    Lundi 18 Janvier à 21:10

    Magnifique évocation de cette Source insondable qui dort en nous et d'où monte tout ce que nous exprimons, nous exprimant nous-mêmes par la même occasion.

    10
    Mardi 19 Janvier à 08:34

    Merci pour ton com, l'histoire de Charles Juliet est en effet très douloureuse et il la raconte de façon très sensible, il  a aussi tous ces journaux intimes que l'on peut feuilleter au hasard, on en tire toujours quelque chose qui vous habite longtemps,  j'aime aussi beaucoup l'écouter parler, https://www.youtube.com/watch?v=tLYGHAR2XYM

    https://www.youtube.com/watch?v=3AQrVlmDAUM

    11
    Mardi 19 Janvier à 16:02

    Poétique à souhait !

    Bises ronronnantes

    12
    gazou
    Mercredi 20 Janvier à 14:07

    Les mots nous enfantent et nous les enfantons....

    J'aime beaucoup cet écrivain

    13
    Mercredi 20 Janvier à 19:35

    C'est bien joli

    14
    Vendredi 22 Janvier à 14:29

    Justement, les jours d'hiver en ce moment sont encore plus monotones avec la crise sanitaire. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :