• cieux enchanteurs




  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Novembre 2015 à 15:24

    Après la pluie, le ciel. Bravo !

    2
    Mardi 24 Novembre 2015 à 15:33

    Joli ciel tourmenté comme je les aime.

    3
    Mardi 24 Novembre 2015 à 15:50

    Des arbres qui s'agrippent au ciel !

    4
    Mardi 24 Novembre 2015 à 15:58

    Enchanteurs et vivants.

    Merci pour cette très belle balade en plein ciel

    5
    Mardi 24 Novembre 2015 à 16:16

    Découvrir cette chanson là que je ne connais pas, un vrai bonheur accompagné de tes photos merci Andrée bises

    6
    Mardi 24 Novembre 2015 à 16:52

    une ballade en plein ciel et une belle chanson

    7
    Mardi 24 Novembre 2015 à 16:54

    Bon soir Andrée,
    C'est vrai que ces cieux sont très beaux avec les branches en premier plan.
    Bises et bonne fin de journée

    8
    Mardi 24 Novembre 2015 à 17:20

    Très belles photos d'un ciel bien hivernal. Bises et belle soirée

    9
    Mardi 24 Novembre 2015 à 17:55

    Gris de gris en Alsace....aujourd'hui.. !!

    cool par chez toi...te souhaite une bonne soirée

    10
    Mardi 24 Novembre 2015 à 21:43

    Bonjour Durgalola : je rentre en général les légendes de mes images dans le champ prévu à cet effet, et cette légende apparaît en surimpression de l'image quand on y pointe la souris. Je croyais que cela se verrait sans problème ! Essaie et si cela ne fonctionne pas je penserai à redonner les infos en clair ! Il s'agit du tableau de Nicolas Poussin "Echo et Narcisse".

    Pour ce qui est de ecco, je l'ai trouvé dans le traducteur de google sinon j'aurais écrit "eco" ; mais il paraît que "eco" veut dire "echo". Donc "ecco" est l'équivalent italien du latin "ecce", sauf que selon google cela signifie "ici" alors que je pensais à "voici". Tout cela provient de mes souvenirs des retransmissions du festival de Bayreuth sur France Musique : les annonces étaient faites en allemand, en français et en italien (à cause de la retransmission simultanée dans les trois pays) et j'entendais  : "ecco il secundo atto"  (voici le second acte). cette résonance m'a inspiré un jeu de mots.... 

    11
    Mardi 24 Novembre 2015 à 22:02

    Coucou Durgalola

    J'aime beaucoup tes photos, mais un faible pour la dernière avec l'arbre qui semble vouloir prendre toute la place ! superbe !

    ce ciel me rappelle les Vosges...

    Dans le Var aujourd'hui, soleil et ciel bleu limpide, transparent, mais froidure !

    Bisous

    12
    Martine
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 08:22

    Magnifiques photos! Le ciel  et ses humeurs changeantes! L'arbre en contre plongée. j'aime

    Bises de bonne journée chère Andrée

     

    13
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 09:24

    Ici, il est gris et froid... mais il est de saison... et il faut mettre sa petite laine...

    14
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 17:09

    Merci de ton passage, Durgalola (on peut se tutoyer ? mais je garde les pseudos, ils sont tellement jolis...) ; mais tu ne me dis pas si les titres sont apparents en passant la souris sur les photos : c'est proposé par Eklablog, j'avais trouvé cela bien... En fait je crois que je ferais tout de même bien de repréciser les choses.  Oui, la construction du tableau est belle, c'est de la peinture classique ! Il s'agit d'évoquer la solitude absolue de chacun des protagonistes : le principal, Narcisse, étant au centre obsédé par sa propre image ; la nymphe Echo, en retrait et comme absente, parce qu'elle n'existe qu'à travers et pour celui qu'elle aime (Narcisse) ; et le petit Cupidon de l'autre côté, très fier de lui et très haïssable en fin de compte, parce qu'il s'amuse du malheur de ceux qu'il a touchés.

    15
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 10:37

    Sourire... un petit coin de ciel bleu fait toujours plaisir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :