• Chögyam Trungpa - biographie de Fabrice Midal

    Chögyam Trungpa est un maître tibétain né en 1939. Si la Chine n'avait pas envahi son pays, il y vivrait toujours donnant son enseignement aux Tibétains (à moins qu'un autre évènement ait donné un autre souffle à sa vie ...).

    Il a du se sauver car les Chinois arrêtaient beaucoup de moines dans les monastères. Après un passage en Inde, il est venu vivre en Angleterre et a décidé de quitter l'habit monastique pour vivre dans la vie courante. Il s'est marié, a eu deux enfants. Il a vécu également aux Etats Unis et au Canada. Il est mort en 1987.

    En côtoyant les occidentaux, il s'est rendu compte que l'enseignement tibétain devait être adapté aux occidentaux. Les enseignements sanscrits ou tibétains ont été traduits dans la langue vernaculaire (un joli mot pour dire langue du pays). C'est une caractérisque également de la religion chrétienne.

    Ce qui est frappant dans cet homme, c'est son authenticité, ses mots qui ont toujours une grande fraîcheur. Il a consacré sa vie aux autres pour qu'ils soient eux-mêmes dans le monde. Eux mêmes dans la vie journalière, la vie avec la famille, le travail, soi-même. La méditation y est importante. Aussi, la discipline (pas une discipline rigide qui enferme ou rassure, une discipline comme vous la vivez, savoir s'occuper de sa maison, de sa famille, de soi-même). Il ne fait pas de coupure entre le monde spirituel et le monde social. 

    Que vous dire de plus, quand les gens le rencontraient, il accordait à chacun une attention pleine et entière. 

    Fabrice MIDAL nous livre la vie de Chögyam et nous le fait comprendre. Et surtout comprendre son grand don de soi.

    pour moi, de culture chrétienne, il est un frère du Christ. Avec le bouddhisme, quand on le frotte au christianisme. C'est une fraternité révélatrice. Mercredi soir, Alexandre Jollien ressentait cet effet bénéfique du bouddhisme sur le christianisme : un révélateur.

    Voilà pourquoi, vous trouverez quelques passages du livre dans mes prochains articles.

     


     

    Quelques livres :

    Shambala, la voie sacrée du guerrier

    Mandala, un chaos ordonné

    Le chemin est le but. Manuel de méditation bouddhique

    L'entraînement de l'esprit et l'apprentissage de la bienveillance.


     

    "J'ai écrit ce livre dans l'espoir qu'en cette époque où la désorientation ouvre la porte aux impostures de toutes sortes, l'honnêteté, l'ampleur et la vision de Chögyam Trungpa puissent aider tous les êtres à retrouver le chemin de leur coeur." Fabrice MIDAL


     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Mai 2015 à 14:17

    Un grand maître, je n'ai aucun doute sur ce sujet.
    J'ai lu ces ouvrages et d'autres également. Très enrichissant.
    Bises et bonne journée Andrée

    2
    Vendredi 1er Mai 2015 à 15:44

    Difficile pour moi de parler religion sur le net. J'ai la mienne ... je sais qu'il y a de grands sages ... a chacun de trouver de l'aide apurès d'eux ou autrement, pour suivre son chemin le mieux possible.

    A bientôt et merci de tes visites

    Gros bisous

    Annick

    3
    Janine
    Vendredi 1er Mai 2015 à 16:49

    OK, en attente de prochains articles!

    Bon 1er Mai!

    bisous

    4
    Vendredi 1er Mai 2015 à 17:00

    J'aurais bien aimé le connaître, ce grand maître de la compassion ! tous les chemins ouvrant sur l'Amour, la Tendresse, l'Ecoute de l'Autre, la Bienveillance, le Respect.... sont chemins vers le Christ ! J'en suis certaine !
    Nous sommes tous "petites lumières" éclairant le monde....

    Merci Durgalola de ce merveilleux témoignage qui fait rêver et console : il y a des Etres bons sur Terre ! Naturellement, les Médias se gardent bien d'en parler !!!

    Bisous contents

    5
    Vendredi 1er Mai 2015 à 17:17

    à découvrir donc ! il faut être tolérant avec les autres  idées que celles que l'on a pu nous inculquer,

    bonne journée à toi, bises, MIAOU !!!!

    6
    Vendredi 1er Mai 2015 à 18:07

    Je ne connais pas ce monsieur, mais je vais m'y intéresser.

    La méditation est vraiment nécessaire pour se ressourcer.

    Il faut prendre le temps de se connecter avec son moi profond, on évite bien des maladies !

    J'adore Legardinier, j'ai tous ses livres, il me donne la pêche, il est géant, certains diront que ce sont des livres gnangnans, pas du tout.

    De plus très sympa.

    Bonne soirée, bisous. Bon mois de mai.

    7
    Vendredi 1er Mai 2015 à 19:48

    ne connaissais pas ...merci à toi ...


    "il accordait à chacun une attention pleine et entière.."


    et c'est superbe...dans ce monde pressé....


     

    8
    Vendredi 1er Mai 2015 à 20:47

    En effet, je pense que la voie proposée par ce maître tibétain est très proche de celle dans laquelle je me suis engagée ; le fait de s'adapter à notre mode de vie et d'y proposer un enseignement tout de coeur et de simplicité non seulement correspond à ce à quoi je m'applique, mais en plus comme tu le dis, rappelle l'enseignement de Jésus qui, en soi-même (et loin des récupérations faites par les églises) est le fondement même de toute voie spirituelle.

    Amitiés.

    9
    Vendredi 1er Mai 2015 à 21:27

    C'est bien

    A bientôt

    10
    Samedi 2 Mai 2015 à 08:19

    Un livre dont chacun à un moment donné a besoin. Merci pour le partage.

    Bon week-end

    11
    Samedi 2 Mai 2015 à 11:44

    c'est avec plaisir que je découvrirai des passages de ce livre..Merci

    12
    Samedi 2 Mai 2015 à 15:20

    Et aussi... le sourire du courage :-) bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :