• Avec Simone Weil par Martin Steffens

    La beauté du monde, c'est le sourire de tendresse du Christ pour nous à travers la matière. Il est réellement présent dans la beauté universelle. L'amour de cette beauté procède de Dieu descendu dans notre âme et va vers Dieu présent dans l'univers. C'est aussi quelque chose comme un sacrement (FA 734)

    Dans un poème si l'on demande pourquoi tel mot est à tel endroit, et s'il y a une réponse, ou bien le poème n'est pas de premier ordre, ou bien le lecteur n'a rien compris. [...] Pour un poème vraiment beau, la seule réponse, c'est que le mot est là parce qu'il convenait qu'il y fut. La preuve de cette convenance, c'est qu'il est là, et que le poème est beau" (FA 741)

     

    ... C'est que l'amour de la beauté est en soi renoncement à la puissance : contempler, c'est laisser être la chose qu'on contemple, c'est se satisfaire de son seul spectacle, sans rien ramener à soi. Contempler, c'est le contraire de consommer : dans la consommation, on nie l'objet qu'on assimile ; dans la contemplation, on se réjouit de son existence, sans désir de le posséder. D'où cette saisissante métaphore qu'on trouve dans ses cahiers : "Beauté : un fruit qu'on regarde sans tendre la main". (C II 393)

    Martin Steffens (philosophe français enseignant à Metz)

    Simone Weil ( philosophe française 1909/1943)


  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Juin à 16:29

    Très intéressante approche de la beauté....Martin Steffens  est  quelqu'un que j'apprécie beaucoup

    2
    Lundi 19 Juin à 16:40

    smile   Quelle merveille !! Oui, Simone Weil avait tout compris, et lui aussi apparemment.

    3
    Lundi 19 Juin à 18:37

    Bonsoir,

    Tu as choisi deux beaux textes.

    C'est bien vrai, il ne faut pas tout ramener à soi, j'en connais, ce n'est pas très beau.

    Bonne soirée, bisous.

    4
    Lundi 19 Juin à 19:07

    Un très beau texte Andrée. Merci

    Bises et bonne soirée

    5
    Mardi 20 Juin à 16:24
    Daniel

    Contempler c'est regarder sans prendre....

    6
    Mardi 20 Juin à 21:43

    Coucou Andrée,
    Contempler, c'est ce que j'aime dans la photo car avant la photo, on regarde, mais avec un regard "propre" de tout parasite et juste dans l'instant présent.
    Merci de ton gentil mot pour Gampo. Pour ce qui est de la maladie de Lyme, j'en parle demain justement.
    Bises et belle fin de soirée à toi

    7
    Mercredi 21 Juin à 12:39

    Il est réellement présent dans la beauté universelle. L'amour de cette beauté procède de Dieu descendu dans notre âme et va vers Dieu présent dans l'univers.  Bravo Simone....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :