• à Bure nous sommes allés ..

    à Bure nous sommes allés ..

     

    "A Bure" nous dit le renard "allez-y ... pour moi, les autres animaux et deux pattes... allez-y pour nos vies"

     

    à Bure nous sommes allés ..

     

    alors, le bipède avec son drapeau et Djinnie ont suivi le chemin dans la campagne sereine.

     

    à Bure nous sommes allés ..

     

    ils ont retrouvé d'autres marcheurs, d'autres paysans, d'autres anti-nucléaires et d'autres chiens ... bien sûr

     

    à Bure nous sommes allés ..

     

    les discussions et les rencontres furent passionnées, sympathiques et chaleureuses. 

     

    à Bure nous sommes allés ..

     

    je ne sais pas si c'est le jaune, mais ensemble, les jeunes, les vieux, les animaux formaient une belle famille. 

     

    (voir article sur le projet d'enfouissement nucléaire à Bure - Meuse)


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Juin 2015 à 19:50

    Belle rencontre ce renard.
    J'imagine très bien les conversations passionnées. Quand on croit à quelque chose, on le défend ;-)
    Bise et bonne soirée Andrée

    2
    Mardi 9 Juin 2015 à 06:16

    Quelle chance de voir ce renard et pouvoir le photographier. Sur le reste je ne dirai rien. Belle semaine

    3
    Mardi 9 Juin 2015 à 08:33

    vaste problème en effet ! bravo à ceux qui ont le courage de manifester contre "ces gros décideurs" !

    MIAOU !!!!

    4
    Mardi 9 Juin 2015 à 10:40

    Bravo pour cette manifestation dans le calme et le respect!

    bises

    5
    Mardi 9 Juin 2015 à 18:23

    Des renards, il y en a plein à Bruxelles.

    J'habite dans une résidence où il y a un parc, il y a un couple de renards qu'on peut voir tous les soirs, pas farouches, comme un chien.

    Ils croquent parfois des canards de l'étang, c'est très lugubre la nuit quand les canards hurlent de douleur, c'est la chasse, ça j'aime moins.

    Très joli reportage.

     

    6
    Dimanche 14 Juin 2015 à 16:47

    Je crois que rien n'est simple, mais je comprends tout à fait que l'on défende sa région....

    Mais que faire de nos déchets ? Ceux qui manifestent accepteraient-ils de se passer totalement d’électricité ou de n'utiliser que celle qui serait produite chez eux, du premier au dernier maillon de la chaîne d'énergie ?

    Je ne sais pas...

    Il faut tout revoir, et sans plus attendre, en n'ayant pas peur de dire ce qui est et les conséquences des choix que nous faisons.

    Il est inadmissible de voir que nous exportons vers les plus faibles ce que nous ne savons pas recycler, sans état d'âmes....:(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :